Facebook va passer au paiement mobile

Facebook est présent sur tous les fronts et il va bientôt ajouter une nouvelle corde à son arc. Il l’a annoncé durant la nuit, il va lancer prochainement aux Etats-Unis un nouveau service de paiement mobile. L’idée étant de permettre à ses utilisateurs de s’envoyer de l’argent sans avoir besoin de passer par une plateforme tierce. Intéressant et le plus beau, dans l’histoire, c’est qu’il sera directement intégré à… Facebook Messenger. Paypal a-t-il du souci à se faire ?

On manque encore de détails pour le moment mais nous savons que ce service arrivera dans quelques mois sur le territoire américain. Il visera uniquement ce marché dans un premier temps et il ne sera donc pas possible d’en profiter tout de suite sur le vieux continent.

Paiement mobile Facebook

Facebook veut se lancer dans le paiement mobile.

Facebook a aussi insisté sur un point important. La fonction sera totalement gratuite et le géant des réseaux sociaux ne prendra aucune commission sur les échanges entre ses utilisateurs.

Facebook ne prendra aucune commission

Dans les faits et en pratique, les personnes souhaitant profiter de ce service devront commencer par lier leur carte bancaire à leur compte. Lorsque ce sera fait, ils n’auront plus besoin de saisir leurs identifiants bancaires et ils n’auront qu’à appuyer sur un simple bouton pour envoyer de l’argent à leurs amis ou à leurs proches.

Il ne leur restera alors plus qu’à choisir le montant de leur choix.

Le transfert d’argent ne sera pas immédiat. Facebook annonce un délai de trois jours suivant la banque de l’émetteur. Cela pourrait d’ailleurs se retourner contre le service.

Bien sûr, pour le moment, Paypal peut encore dormir sur ses deux oreilles, mais en ira-t-il de même dans deux ans ? Ou même dans cinq ? Ce n’est pas sûr, d’autant que le géant des réseaux sociaux a un atout de taille dans sa manche. Il est utilisé par plus d’un milliard de personnes réparties aux quatre coins du monde.

Après, il y a aussi une autre variable à prendre en compte : le capital confiance. Pour procéder à un paiement en ligne, l’internaute doit être sûr de pouvoir compter sur la plateforme qu’il utilise. Paypal a fait ses preuves et il dispose aujourd’hui d’une solide réputation, y compris auprès des néophytes. Il n’en va pas de même pour Facebook qui est très régulièrement pointé du doigt par les journalistes pour sa politique en matière de protection des données privées.

Pas sûr que cela plaide en sa faveur.