Facebook va punir les membres de groupes qui ne respectent pas les règles

De nouvelles dispositions ont été prises par Facebook afin d’éviter la violation des règlements mis en place par la plateforme. Ainsi, les utilisateurs de groupes qui enfreignent les règles verront leurs publications abaissées dans le classement au sein des groupes.

La nouvelle règle concerne les membres de groupes dont une publication a été effacée suite au non-respect des standards communautaires de Facebook, et ce au cours des 90 derniers jours. Cette mesure est valable même si l’infraction a été commise en dehors du groupe, c’est-à-dire à un autre endroit sur la plateforme.

Crédits 123RF.com

La punition sera encore plus sévère pour ceux qui ont eu plusieurs publications supprimées.

Une punition visant à limiter l’activité de certains membres de groupes

Facebook a indiqué le but de cette nouvelle disposition dans un communiqué. Il s’agirait de réduire la capacité des membres qui enfreignent les règles à atteindre les autres membres de leurs communautés. C’est aussi un moyen de renforcer les politiques existantes qui visent à limiter l’activité des utilisateurs qui violent les règles de façon répétée. Notons qu’auparavant, l’entreprise avait déjà parlé de la capacité de son algorithme à détecter certains types de contenus tels que les contenus haineux.  

La différence concernant cette nouvelle mesure est qu’elle permettra de restreindre la portée des utilisateurs au sein des groupes, même s’ils n’ont pas enfreint les règles dans ces groupes spécifiques.

Un porte-parole de Facebook a expliqué que si l’utilisateur viole les règles à plusieurs reprises, les sanctions seront plus graves, que ce soit en termes de force de rétrogradation ou de durée.

Un nouvel outil pour contrôler les contenus

Depuis quelque temps maintenant, Facebook fait l’objet d’une surveillance accrue par rapport à sa capacité à contrôler les différents groupes qui existent sur sa plateforme. En effet, l’existence des groupes est accusée de favoriser la division et l’extrémisme. Cela a conduit l’entreprise à mettre fin aux recommandations pour les groupes civiques et ceux qui sont liés au domaine de la santé en début d’année.

Une autre mesure a également été prise pour limiter la violation des règlements sur la plateforme. Il s’agit de la mise en place d’un nouvel outil dénommé « Flagged by Facebook ». Il va permettre aux administrateurs et aux modérateurs de groupes de réviser les contenus qui ne sont pas conformes aux règles de leur groupe, avant que Facebook ne les supprime.

Facebook a toutefois indiqué que les administrateurs des groupes pourront toujours demander des explications à l’entreprise. Ils pourront demander pourquoi les publications en question enfreignent les règles.

Mots-clés facebookgroupes