Facebook veut valoriser le journalisme de proximité

Dernièrement, Facebook a été fortement critiqué par rapport à son incapacité à limiter la désinformation. Les dernières élections américaines ont accentué les mécontentements. Ainsi, le numéro un des réseaux sociaux au monde s’est engagé dans la lutte contre la désinformation. Pour ce faire, l’entreprise de Mark Zuckerberg a besoin de renforcer ses relations avec les médias. Elle opte alors pour la valorisation du journalisme de proximité.

Au mois de février, le milliardaire américain avait publié une lettre concernant la perspective d’avenir de sa firme. Dans celle-ci, il s’est engagé à inciter les utilisateurs à mieux s’impliquer dans la vie de leur communauté. Il s’agit d’une implication concrète dans la vie quotidienne de la localité en s’intégrant via le réseau social.

Facebook

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie, Facebook vient de lancer de nouvelles fonctionnalités.

Le Journalism Project de Facebook

Facebook propose de nouvelles fonctionnalités dans le but de recréer les liens entre les habitants d’une même ville. L’idée est de mettre en avant les informations et actualités qui concernent leur localité.

Il s’agit du second pas réalisé dans le cadre du programme Journalism Project du réseau social, lancé en janvier 2017.

Le premier a été focalisé sur la réduction des articles clickbait. Ces derniers amènent à cliquer sur un lien à titre d’incitation. Cependant, le contenu s’avère parfois impertinent ou incohérent.

Des fonctionnalités dédiées

Facebook a lancé une fonctionnalité qui accorde plus de compétences aux administrateurs de groupes à dimension locale. Ceux-ci peuvent désormais intégrer un fil d’actualité associé à leur communauté. Une autre nouvelle option incite les membres des groupes à publier des actualités de proximité.

« Après qu’une personne a lu un article d’un journal local, nous lui montrerons [un encadré] l’encourageant à le poster dans un groupe local pertinent dont ils font partie ou bien nous l’inciterons à rejoindre un tel groupe. » a indiqué le porte-parole de Facebook, à ce titre.

Par ailleurs, un badge de localisation est également suggéré aux utilisateurs. À chaque fois que ces derniers commenteront les publications des médias de proximité, ceux-ci s’afficheront. « Nos études prouvent que les gens se sentent plus à l’aise à l’idée d’intervenir en public lorsqu’ils sont connus comme étant du coin. » a ajouté le porte-parole.

Mots-clés facebookweb