FAKKU, le géant des hentaï, offre l’accès à ses contenus pour tous durant le confinement

FAKKU a décidé de tendre une main secourable à toutes les personnes se trouvant en situation de confinement en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19. L’accès au site restera gratuit durant ces deux prochaines semaines.

Le monde traverse en ce moment même ce qui est sans doute la pire crise sanitaire de ces dernières décennies.

Une bibliothèque avec des hentaï

Crédits Pixabay

Né à Wuhan en fin d’année dernière, le Covid-19 s’est rapidement répandu à travers le territoire chinois, provoquant la mort de dizaines de milliers de personnes.

FAKKU a mis en place une version gratuite sur son site

Depuis, le virus a atteint l’Europe et même les États-Unis. Ces chiffres doivent être pris avec prudence, mais la Santé Publique a dénombré 715 660 cas dans le monde, avec pas moins de 33 579 décès. La France n’est évidemment pas épargnée et nous approchons ainsi dangereusement des 45 000 cas. Quant au nombre de décès, la barre des trois mille a été dépassée.

La situation est préoccupante et la plupart des gouvernements ont donc demandé à leur population de rester chez elle, à l’abri.

Pour nous aider à faire face au confinement, beaucoup d’entreprises ont ouvert les vannes en nous offrant des accès gratuits à leurs contenus. L’industrie pour adultes n’est pas en reste non plus. Pornhub, Dorcel ou même Jacquie et Michel ont en effet appliqué la même stratégie.

Et désormais, c’est au tour de FAKKU d’en faire tout autant, avec certaines conditions.

FAKKU se positionne sur le marché des hentaï et donc des mangas et animes pour adultes. En échange de 12,95 $ par mois, les abonnés au service peuvent donc accéder à un large de choix de bandes dessinées épicées, voire même très épicées. Mieux encore, le site ne se limite pas aux mangas papiers et il propose aussi quelques animes triées sur le volet.

Des restrictions difficiles à avaler

Jusqu’à présent, il fallait donc mettre la main au portefeuille pour profiter de ses largesses, mais cela vient de changer. Comme FAKKU l’a annoncé hier sur Twitter, une version d’essai a été déployée sur la plateforme et cette dernière permettra à tous les amateurs du genre de profiter gracieusement du service pendant 14 jours.

Si l’attention est louable, la réalisation laisse cependant à désirer. L’accès à cette version gratuite est en effet conditionné par la création d’un compte sur la plateforme. Pire encore, les personnes créant un compte devront également saisir leurs données bancaires… et penser à se désabonner avant la fin de la période d’essai sous peine de se voir facturer un mois d’abonnement.

Et il faut bien l’avouer, ces restrictions laissent comme un goût amer dans la bouche.

Mots-clés insolite