Fallout 76 : des joueurs homophobes bannis à vie

Décidément, Bethesda ne plaisante pas avec ses propres règles. Certains joueurs de Fallout 76 en ont fait l’expérience après avoir été accusés d’agressions à caractère homophobe.

Fallout 76 est un jeu vidéo de rôle et d’action multijoueur. Il attire un nombre important de joueurs, notamment, du fait qu’il s’agit du sixième opus de la série principale des Fallout. Fallout 76 est surtout connu pour son anarchie. En fait, l’expérience qui se déroule dans le désert incite les joueurs à succomber à leur propre imagination. À cela s’ajoute le fait que le jeu sème le chaos en nous permettant d’entrer en contact avec les autres.

Fallout 76

Malheureusement, certains abusent de cette liberté. Pour preuve, Bethesda vient de bannir à vie des joueurs accusés d’agressions à caractère homophobe.

Avec sa capacité à prendre en charge jusqu’à 24 joueurs par serveur, Fallout 76 incite les joueurs à nous suivre et, parfois, à nous déranger, mais heureusement, la filiale du groupe ZeniMax Media ne tolère donc pas les comportements agressifs.

Une interdiction définitive

Certes, il est possible de désactiver le chat vocal, mais Fallout 76 permet à chacun de connaitre la position des autres à un moment donné. Et le moins que l’on puisse, c’est que ce mode de fonctionnement peut engendrer des problèmes. Selon Eurogamer, un jour après le lancement de Fallout 76, un joueur s’est rendu sur Twitter pour partager des images d’un groupe qui harcelait le sien en les qualifiant de « homosexuels ».

Au début, les agresseurs n’ont été bannis que pendant trois jours, mais cette peine a été recalculée peu de temps après.

« Nous avons donné une interdiction initiale de trois jours pendant que notre équipe a approfondi le problème afin de vérifier les personnes impliquées et ce qui s’était passé », a déclaré un porte-parole de Bethesda. À lui d’ajouter : « après un examen supplémentaire, nous avons définitivement banni les joueurs que nous avons identifiés. »

Des serveurs non-PVP pour mettre un terme aux comportements agressifs

De son côté, le joueur AJpls, celui qui a été agressé, a critiqué les mesures instaurées par Bethesda pour protéger les membres. Il s’en est pris aux options de reporting limitées de Fallout 76.

Selon lui, afin d’éviter ce genre d’incident, l’entreprise américaine de jeux vidéo devrait opter pour des serveurs non-PVP.

Mots-clés bethesdafallout 76