On a des nouvelles de la famille qui a vendu tous ses biens pour acheter des Bitcoins

En 2017, Didi Taihuttu, sa femme et leurs trois enfants ont décidé de changer complètement de vie. Le couple a donc vendu son entreprise florissante ainsi que sa maison et tous les biens jugés superflus… pour acheter des Bitcoins.

Et à présent, trois ans plus tard, nous avons enfin de leurs nouvelles.

Un bitcoin
Crédits Pixabay

Tout a commencé en 2010. Comme il l’a rapporté à l’époque, c’est en effet à cette date que Didi Taihuttu a commencé à s’intéresser au Bitcoin, suite à un échange avec l’un de ses amis.

Ils ont tout vendu pour acheter des Bitcoins

L’homme, originaire des Pays-Bas, a alors commencé à se former afin de mieux comprendre cette nouvelle tendance. A l’époque, les cryptomonnaies n’étaient en effet pas si répandue.

Six ans plus tard, en 2016, Didi a traversé une épreuve douloureuse. Il a en effet perdu son père. Une disparition soudaine, tragique et qui l’a poussé à tout remettre en question. Avec sa femme, il a donc décidé de revendre tous ses biens, ce qui incluait entre autres choses une entreprise et une maison, afin d’acheter des Bitcoins et partir faire le tour du monde en famille.

Un choix qui a beaucoup surpris à l’époque, et qui lui a valu de faire tous les choux gras de la presse. Nous en avions nous mêmes parlé.

Pour eux, la hausse de la valeur du Bitcoin n’est que le début

A l’époque, le Bitcoin se négociait autour des 900 $, mais il a rapidement pris de la valeur par la suite… avant de connaître une chute brutale et soudaine par la suite. Depuis, les voyants sont revenus au vert et le Bitcoin se négocie aux alentours de 15 000 €.

De leur côté et comme nous l’apprend CNBC, Didi et sa femme ont toujours autant confiance dans la monnaie. En réalité, en 2018, lorsque la valeur de la monnaie s’est effondrée, ils ont même profité de l’occasion pour faire grossir leur portefeuille et pour investir davantage dans la monnaie. Une monnaie qui, pour eux, va continuer à prendre de la valeur dans les années à venir.

Interrogé par nos confrères, le Néerlandais a ainsi indiqué qu’il pensait que le Bitcoin allait atteindre rapidement les 100 000 $ et qu’il y avait de fortes chances qu’il double encore la mise d’ici 2022. En conséquence, il n’a pas l’intention de liquider son portefeuille tout de suite.

Une vie sans maison et sans compte bancaire

La vie, elle, suit son cours. La famille Taihuttu n’a toujours pas jeté l’encre et elle continue de voguer à travers le monde. Ils n’ont pas de compte bancaire, pas de maisons et pas d’effets personnels, mais cela ne les empêche pas de vivre leur vie.

Un peu comme le Bitcoin au final. La monnaie ne cesse en effet de prendre de la valeur et de plus en plus d’acteurs de la fintech lui ouvre leur portes. C’est notamment le cas de Square et PayPal.

Et justement, pour Didi, cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir, ce qui se traduira – selon lui – par une crise d’approvisionnement. Crise qui profitera bien entendu à la monnaie et à tous ceux qui ont investi dedans.

Reste que les cryptomonnaies restent très volatiles. Et si l’aventure vous tente, alors il sera préférable de n’investir que ce que vous êtes prêt à perdre.

Mots-clés bitcoin