Far Cry 6 : Ubisoft a caché une référence à Assassin’s Creed

Ubisoft a récemment lancé le nouvel épisode de l’une de ses grandes franchises : Far Cry 6. Ne vous attendez pas à une révolution, le jeu garde la ligne directrice adoptée par le troisième épisode. Les joueurs sont propulsés dans un monde ouvert pouvant être exploré à plusieurs avec un gros aspect RPG. Avec sa vue à la première personne, ce FPS nerveux s’amuse même à faire un peu d’humour sur fond de dictature. Il faut ici libérer son peuple tout en passant un bon moment ! Et comme toujours avec Ubisoft, de nombreuses références se glissent. La dernière en date, partagée sur Twitter et disponible ci-dessous, fait directement écho à Assassin’s Creed, la plus populaire des franchises de l’entreprise depuis dix ans.

Et bonne nouvelle pour les joueurs, cette référence se situe à la péninsule de Cayo Seguro où débute le jeu.

Crédit : Ubisoft

On vous explique la marche à suivre !

A lire aussi : Far Cry 6 : des exemplaires PS4 russes vendus en Europe, Ubisoft enquête

Un Saut de la foi bien connu des joueurs

Pour découvrir cette référence, il faut d’abord se rendre sur la péninsule de Cayo Seguro. Après avoir escaladé une tour visible ci-dessous et trouvé une caisse, les joueurs se retrouvent face à une scène étrangement familière…

Comme dans Assassin’s Creed, il est possible de sauter dans le tas de foin au sol avec un cri d’aigle en prime. Un clin d’œil direct au fameux Saut de la foi (abandonnée depuis Assassin’s Creed Origins).

Mais attention, le héros de Far Cry n’est pas capable d’atterrir dans le foin. Il faut déployer son parachute sous peine d’une chute mortelle à cause des dégâts. 

Bien évidemment, une mort dans Far Cry 6 n’est jamais fatale et un respawn rapide a lieu à proximité. Il n’y a pas de succès à débloquer pour cette action, juste un souvenir humoristique et un cri d’aigle dans votre casque/vos enceintes.

Disponible depuis à peine une semaine, le 7 octobre très précisément, Far Cry 6 n’a pas livré tous ses secrets et nul doute que d’autres références se cachent. Le jeu a globalement bien été reçu par la presse malgré certaines critiques récurrentes des productions Ubisoft. On lui reproche notamment d’être paresseux et ne pas renouveler une formule déjà usée depuis plus de dix ans.