FAST ouvrira ses portes aux chercheurs du monde entier à compter du mois d’avril

Bonne nouvelle pour les astronomes du monde entier ! La Chine a en effet décidé d’ouvrir son radiotélescope géant FAST à la communauté scientifique mondiale ! L’info a été rapportée par le China’s Global Times qui a indiqué que l’appareil sera ouvert à tous à partir du 1er avril prochain. 

« Notre comité scientifique vise à rendre FAST de plus en plus ouvert à la communauté internationale », a fièrement déclaré Wang Qiming, chef du centre des opérations et du développement du FAST. Ainsi à compter de cette année, les scientifiques étrangers pourront se rendre sur le site pour utiliser le radiotélescope et mener à bien leurs recherches.

Crédits Pixabay

Plus de détails ont été rapportés par l’agence de presse nationale Xinhua, notamment en ce qui concerne les « inscriptions » pour pouvoir utiliser le radiotélescope. D’ores et déjà ouvertes, les candidatures se font en ligne auprès des Observatoires astronomiques nationaux chinois.

Il a été annoncé que les heures d’observation ne commenceront à être réparties que début août, le temps d’examiner et organiser les candidatures. Pour cette année, la Chine prévoit d’accorder aux astronomes étrangers environ 10 % des temps d’observation de son radiotélescope.

Le plus grand télescope FAST du monde

Construite entre 2011 et 2016 dans un bassin naturel du Comté de Pingtang, en Chine, la gigantesque antenne parabolique « Sky Eye » peut se vanter d’être le plus grand radiotélescope sphérique à ouverture (FAST) au monde, mais aussi l’un des plus puissants. Avec son impressionnant diamètre de 500 m, cette parabole géante promet également une plus vaste et meilleure qualité d’observation.  

Avec des performances pareilles, le mastodonte a été principalement pensé pour aider à repérer les pulsars et autres cibles astronomiques énergétiques. Le radiotélescope est pleinement opérationnel depuis le 11 janvier 2020, et depuis, compte à son actif plus de 240 pulsars imagés.

A lire aussi : FAST va partir à la chasse aux aliens

Une bonne nouvelle pour les chasseurs d’extraterrestres

Pour la communauté scientifique mondiale, cette décision de la Chine est un véritable soulagement. En effet depuis que le radiotélescope géant GoldenEye d’Arecibo s’est effondré, celui de Pingtang est désormais le seul assez grand et qui offre toute la puissance nécessaire pour permettre aux astronomes d’« explorer » les fins fonds de la galaxie depuis la Terre.

La parabole géante devrait aussi permettre de détecter des signaux d’origine extraterrestre et (qui sait ?) trouver enfin la preuve qu’il existe d’autres civilisations intelligentes ailleurs dans l’Univers !

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.