Faut-il vous méfier de votre Tesla ?

Tesla vient de prendre une décision qui ne fera sans doute pas très plaisir aux propriétaires des véhicules de la marque. Dorénavant, l’entreprise va utiliser la caméra orientée vers les conducteurs des Model 3 et Model Y pour les tenir à l’oeil et s’assurer qu’ils ne fassent pas mauvais usage de la fonction Autopilot.

Tesla, on le sait, s’est donné pour objectif de rendre à terme ses véhicules totalement autonomes. En attendant de pouvoir atteindre cet objectif, la firme propose un mode spécial baptisé Autopilot.

Photo de Craig Adderley provenant de Pexels

Ce mode fonctionne comme les systèmes d’assistance à la conduite présents sur les véhicules haut de gamme des autres constructeurs. Il fait donc appel aux capteurs embarqués à bord des Model S, 3, X et Y pour s’assurer que ces derniers restent bien dans leur file et pour qu’ils enclenchent le freinage lorsqu’ils se rapprochent trop d’un obstacle.

L’Autopilot n’est pas un pilote automatique

Si le système est très efficace, il reste perfectible et Tesla a toujours lourdement insisté sur le fait que l’Autopilot ne devait pas être perçu comme un système de pilotage automatique.

Très concrètement, donc, il est uniquement là pour faciliter les longs voyages et pour aider le conducteur. Il ne peut donc pas se substituer entièrement à ce dernier et cela veut également dire que tous les propriétaires d’une Tesla se doivent de rester alertes lorsqu’ils l’utilisent.

Toutefois et en dépit des mises en garde répétées de l’entreprise, de nombreuses personnes ont fait une mauvaise utilisation de ce mode, ce qui s’est traduit par des accidents. Des accidents souvent graves et qui ont ainsi coûté la vie à de nombreuses personnes.

Des accidents qui ont placé Tesla dans une position délicate

Pour ne rien arranger, un ancien cadre a même accusé récemment Tesla d’avoir surestimé les capacités de son Autopilot.

Face à la situation, la NHTSA a même ouvert une enquête et cette dernière a alors décidé de retirer la certification de sécurité qui avait été attribuée aux Model 3 et Model Y. Ce qui place bien entendu le constructeur dans une position assez inconfortable.

Il semblerait justement que Tesla ait décidé de répliquer. Une mise à jour logicielle est actuellement en cours de déploiement et plusieurs propriétaires d’une Model 3 ou d’une Model Y ont repéré un changement notable.

Une mise à jour pour répondre à la NHTSA ?

Le changelog de cette mise à jour indique en effet que la caméra présente dans l’habitacle, et plus précisément au-dessus du rétroviseur, surveillera désormais le conducteur et l’alertera lorsque ce dernier ne porte pas suffisamment attention à ce qui se passe devant lui.

En revanche, et c’est sans doute le point le plus important, cette fonction ne sera pas activée en permanence. Elle ne se mettra en route que lorsque l’Autopilot est enclenché.

Une fonction uniquement activée lorsque l’Autopilot de la Tesla est enclenché

Sans surprise, la nouvelle n’a pas fait que des heureux et de nombreuses personnes voient ainsi la chose d’un mauvais oeil, accusant Tesla de chercher à les surveiller. De son côté, le constructeur se veut rassurant et il précise ainsi que toutes les images capturées par cette caméra seront utilisées en circuit fermé. Autrement dit, elles ne seront pas envoyées vers l’extérieur et elles ne transiteront pas par les serveurs de l’entreprise.

Quant à savoir si cet argument suffira à faire taire les détracteurs de la marque, c’est un tout autre sujet.

Mots-clés tesla