Fedora IoT, un nouvel OS pour Raspberry Pi

Le Raspberry Pi avait été conçu à l’origine par la Raspberry Pi Foundation comme un moyen d’enseigner les bases de l’informatique dans les écoles et dans les pays en voie de développement. Mais au cours du temps, le petit ordinateur, qui est vendu sans périphériques et sans boîtier, a fini par toucher un public plus étendu, notamment dans le domaine de l’industrie et de la robotique.

Récemment, l’on sait que le Raspberry Pi est monté d’un niveau puisque l’une des plus grandes distributions dans le domaine de l’Internet a décidé de le soutenir. En effet, 01Net nous apprend que GNU/Linux Fedora prend maintenant en charge le mini-ordinateur.

Crédits Pixabay

Ainsi le système d’exploitation Fedora IoT peut désormais être utilisé sur le Raspberry Pi, une nouvelle qui va réjouir les utilisateurs.

Ce que l’on sait de Fedora IoT

Fedora IoT est une version spéciale du système d’exploitation de Linux dédiée à l’Internet des objets. Cet OS fait actuellement partie des distributions officielles de Fedora, elle-même une division informatique de Red Hat/IBM.

D’après le site de Fedora, ce système permet entre autres de créer, de déployer, ainsi que de gérer ses propres applications à l’aide de l’OCI ou Open Container Initiative qui y est déjà intégré. C’est aussi un OS des plus fiables puisqu’il utilise la technologie OSTree. Du point de vue sécurité, Fedora IoT est bien équipé puisqu’il a accès aux services TPM2, SecureBoot ainsi que le service de décryptage automatique de stockage Clevis.

À lire aussi : Banana Pi BPI-M5, un nouveau concurrent pour le Raspberry Pi 4

Une occasion pour mieux se développer

Le fait que le Raspberry Pi soit pris en charge par ce système semble être une occasion pour les développeurs du petit ordinateur d’améliorer encore plus leur produit, le Raspberry Pi étant de nos jours une option de choix dans le domaine de l’industrie. Il permet de réaliser facilement des prototypes sans avoir à investir dans un processeur au prix très élevé. Apporter des mises à niveau ou encore booster les performances avec de nouvelles cartes permettrait ainsi de satisfaire encore plus les utilisateurs.

Dans un monde où la miniaturisation est l’une des clés pour évoluer plus rapidement, on peut s’attendre à ce que le Raspberry Pi continue son ascension et s’ouvre à encore plus de domaines.

À lire aussi : Le Raspberry Pi fait un très bon Polaroïd

Mots-clés raspberry pi