Fermeture des écoles : L’UNESCO instaure un guide numérique pour favoriser l’apprentissage en ligne des étudiants

Selon le site Web de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), les gouvernements de 119 pays ont fermé des établissements d’enseignement afin de contenir la pandémie mondiale Covid-19. Par ailleurs, 107 pays ont procédé à des fermetures à l’échelle nationale, impactant plus de 861,7 millions d’enfants et de jeunes et 12 autres pays ont mis en place des fermetures d’écoles localisées.

Pour faire face à ce chamboulement éducatif et affecter le moins possible les étudiants, l’UNESCO a mis en ligne un guide à l’attention des parents, éducateurs et étudiants qui les redirigent vers des applications d’apprentissage à distance telles que les plateformes d’application autonome, les systèmes de gestion de l’apprentissage numérique, des outils de développement de logiciels éducatifs ou encore des plateformes de vidéo en direct.

crédits Unsplash

Cette liste d’applications et de plateformes éducatives a pour vocation d’aider les parents, enseignants, écoles et systèmes scolaires à faciliter l’apprentissage des élèves et à fournir des services sociaux durant cette période de fermeture des écoles.

L’UNESCO a tenu une réunion virtuelle avec les responsables de 73 pays

Dans le cadre des fermetures généralisées des écoles pour ralentir la propagation de l’épidémie, l’UNESCO a collaboré avec les ministères de l’Éducation des pays concernés pour garantir un apprentissage continu pour tous les enfants et les jeunes par des voies alternatives. À cet effet, une réunion virtuelle mondiale s’est tenu le mardi 10 mars 2020 à laquelle 73 pays, dont 24 ministres de l’Education et 15 vice-ministres ont participé.

Sur son site Internet, l’UNESCO a pris l’engagement de fournir : une assistance technique pour préparer et déployer rapidement des solutions d’apprentissage à distance inclusives en utilisant des approches de haute technologie, de faible technologie et sans technologie ; un ensemble de pratiques pour échanger des expériences, poser des questions, rechercher un soutien afin de maintenir une offre éducative inclusive ; une sélection de ressources éducatives numériques gratuites que les gouvernements, écoles, enseignants et parents peuvent utiliser pour soutenir les étudiants.

Les étudiants pourront continuer à étudier via diverses plateformes éducatives numériques

En plus de la liste des sites d’apprentissage nationaux proposée par l’UNESCO, cette dernière dresse également une liste d’outils d’éducation numériques, notamment les systèmes de gestion de l’apprentissage en ligne comme ClassDojo et Google Classroom ; des applications pour smartphones comme KaiOS et les logiciels avec une forte composante hors ligne tels que Can’t Wait to Learn, Kolibri, Rumie et Ustad Mobile.

TechCrunch indique que le guide fait également référence au MOOC (Massive Open Online Course), aux plateformes d’apprentissage autonomes, aux applications de lecture mobile, aux outils de développement de logiciels éducatifs et aux plateformes de vidéo en direct tels que Dingtalk, Hangouths Meet et Zoom.

Mots-clés Covid-19UNESCO