FIFA et FUT : aux Pays-Bas, EA pourrait avoir à payer 500 000 € d’amende chaque semaine

Les autorités néerlandaises compétentes vont être en mesure d’infliger une amende hebdomadaire de 500 000 euros à Electronic Arts si l’éditeur continue de vendre des simili-pochettes-surprises dans le mode FUT de ses derniers jeux FIFA.

En 2018, la Kansspelautoriteit (autorité néerlandaise des jeux) avait statué que l’éditeur américain Electronic Arts, via sa mécanique de packs utilisables dans le mode FIFA Ultimate Team (FUT) de ses titres de football, enfreignait la loi sur les jeux d’argent.

Crédits Pixabay

L’organisme indépendant, rapporte VGC, avait alors proposé d’infliger une amende hebdomadaire à EA pouvant aller jusqu’à dix millions d’euros. Visiblement pas décidé à renoncer à la manne d’argent représenté par le FUT, l’éditeur avait contesté cette amende.

FUT aux Pays-Bas : EA a trois semaines pour mettre fin aux pochettes-surprises

Il se trouve qu’en ce jeudi 29 octobre 2020, Electronic Arts a été désavoué par le tribunal de La Haye. L’éditeur et sa filiale suisse devront donc payer une amende hebdomadaire de 250 000 euros, qui pourra par ailleurs être deux fois plus élevée.

Pour sa défense, Electronic Arts avait déclaré que le contenu des packs FUT n’avait de valeur que dans les jeux FIFA concernés et qu’il ne pouvait être converti en argent. La justice n’est pas apparue convaincue par cet argument, et EA a désormais trois semaines à compter du récent verdict pour mettre fin à sa mécanique de pochettes-surprises. Au-delà de ce délai, il lui faudra se soumettre à l’amende hebdomadaire.

Dirk Scholing, directeur d’EA pour le Benelux, a fait savoir qu’il allait faire appel de la décision rendue :

“Les joueurs du monde entier apprécient FIFA et le mode FIFA Ultimate Team depuis de nombreuses années et, à ce titre, nous sommes déçus par cette décision et par ce qu’elle peut signifier pour notre communauté néerlandaise. Nous ne pensons pas que nos produits et services violent les lois sur les jeux d’argent de quelque manière que ce soit. Nous faisons appel de cette décision et nous cherchons à éviter une situation qui aurait un impact sur la capacité des joueurs néerlandais à vivre pleinement l’expérience et le plaisir du mode FIFA Ultimate Team.”

Une affaire à forcément suivre.