Vous ne devinerez jamais de quel film s’est inspiré Elon Musk pour Starship

Starship est un lanceur orbital super-lourd en développement chez SpaceX. Elon Musk avoue s’être inspiré d’un film de Sacha Baron Cohen pour le design de la fusée.

Invité du podcast de Joe Rogan du 11 février, le patron de SpaceX s’est fendu d’une révélation assez amusante. La tête pointue du lanceur que lui et son équipe sont en train de développer n’est pas anodine. Il s’agit d’une conception inspirée d’un passage assez amusant d’un film écrit et réalisé par Sacha Baron Cohen, The Dictator. Sorti en 2012, le long métrage met en scène le général Aladeen, le dirigeant autoritaire de la nation fictive de Wadiya.

Un lancement réalisé par SpaceX

Photo de SpaceX – Unsplash

Dans la séquence qui nous intéresse, le dictateur critique la tête arrondie du missile nucléaire que ses ingénieurs ont conçu. « C’est trop rond. Elle doit être pointue. Arrondie n’est pas effrayant. Pointue fait peur », expliquait alors le général au chef de son programme nucléaire.

Avec sa cinquantaine de mètres de haut, la fusée de SpaceX devait également avoir une tête émoussée. Mais le design a été modifié à la demande du milliardaire sud-africain naturalisé canadien, puis devenu américain.

Un choix purement esthétique

« Vous leur avez littéralement demandé de faire une tête pointue pour Starship à cause de The Dictator ! », s’est étonné Rogan. La discussion autour de la pointe du lanceur orbital super-lourd est probablement la partie la plus drôle du podcast du 11 février dernier. Musk a précisé que ses ingénieurs étaient au courant de la raison de ce choix.

On pourrait croire qu’une tête affutée donnerait un avantage aérodynamique à la fusée. Mais dans la pratique, cela n’apporte aucune amélioration sur les performances.

« Je pensais que ce serait amusant de la rendre plus pointue, alors nous l’avons fait. Ça a l’air plus cool », a ironisé le patron de SpaceX.

Starship finalisé en 2023 ?

SpaceX nourrit de grandes ambitions pour son lanceur orbital super-lourd. La société prévoit effectivement de transporter des personnes et des marchandises dans l’espace. Elle cible notamment la planète Mars, mais aussi d’autres destinations lointaines.

Par ailleurs, SpaceX envisage cette année de mettre un prototype de sa fusée en orbite terrestre. La version finale ne devrait toutefois pas arriver avant 2023. Pour rappel, deux prototypes avaient été testés l’an dernier. Des essais voués à l’échec puisque les deux engins ont explosé.

Mots-clés spacex