L’Incroyable Hulk, la bande annonce…

Qui ne connaît pas Bruce Banner, scientifique maigrichon de son état et Hulk, la grosse bête verte qui sommeille en lui ? On est bien d’accord, le géant vert version grunge n’a plus besoin d’être présenté. Nous avons déjà eu droit à la série (1977), à un film (2003) et voilà qu’une nouvelle adaptation est attendue à l’affiche pour le 23 juillet de cette année. Comme quoi, l’été ne sera pas aussi pourri qu’on veut bien le croire…



Je n’ai jamais compris Bruce Banner. Non, sans rire, si vous aviez la possibilité de devenir un super monstre vert fluo branché et très hype, ne chercheriez-vous pas à en profiter un peu ? Et bien pas lui. Non, notre scientifique préféré ne pense qu’à une chose : trouver un remède qui lui permettra de redevenir quelconque humain.

Et c’est encore le cas dans cette nouvelle adaptation au cinéma. A noter, quand même, que celle-ci n’a rien à voir avec la dernière. Contrairement aux apparences, L’Incroyable Hulk n’est en effet pas la suite de Hulk, sorti en 2003 et réalisé par Ang Lee. Visiblement, ce dernier n’a pas trop marché (comprenez par là qu’il ne s’est pas assez bien vendu) et Marvel a donc décidé de repartir du bon pied en proposant une nouvelle franchise.

Réalisé cette fois par Louis Leterrier (un petit frenchie qui a beaucoup appris de Luc Besson), L’Incroyable Hulk met en scène un Bruce Banner toujours aussi torturé qui a décidé de faire le tour du monde pour trouver un remède à son mal. Forcément, il est toujours amoureux de Betty Ross et, forcément aussi, l’armée est toujours intéressée par ses pouvoirs.

C’est ainsi que le Général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky vont lui courir après afin d’essayer de faire de lui une nouvelle arme vraiment marrante. Bruce va prendre ses jambes à son coup mais malheureusement, les vilains mettront quand même la main sur le sérum expérimental. Résultat des courses, Blonsky va se transformer en un monstre beaucoup plus gros, beaucoup plus méchant et beaucoup plus musclé que Hulk et ce dernier va donc devoir puiser au plus profond de lui la force nécessaire pour l’empêcher de faire du mal aux gens qui l’aiment.

Alors quand même, il faut préciser que Louis n’a rien laissé au hasard. Déjà, la distribution est majestueuse (Edward Norton dans le rôle de Hulk et Liv Tyler dans le rôle de la petite-copine-super-sexy-et-douce-et-intelligente) et les effets spéciaux devraient normalement être très bien réalisés. En tout cas, c’est ce qui transparaît de la bande-annonce du film.

Finalement, ceci prouve bien que l’été est propice à deux choses : les super films que tout le monde veut voir et les lois liberticides qui risquent de faire de notre pays une Chine occidentale. Parce que bon, quelque part, nous aussi nous avons notre petit Hulk rien qu’à nous, hein…

Mots-clés filmsfteaservidéo