adSense dans Feedburner, ce sera bientôt fini !

Cela fait maintenant quelques années qu’il est possible de diffuser des annonces adSense dans les Flux RSS de Feedburner, mais Google vient d’annoncer que cette fonctionnalité allait être supprimée. A partir du 2 octobre prochain, nous n’aurons donc plus la possibilité de monétiser nos Flux RSS en passant par ce service. Plus du tout. Une décision brutale, inattendue et qui pourrait finalement signifier la fin prochaine de Feedburner. Une information qui ne devrait d’ailleurs pas vous surprendre plus que cela puisque cela fait maintenant plusieurs semaines que Big G semble se désintéresser complètement de son service…

En réalité, tout a commencé durant l’été et plus précisément au mois de juillet. C’est effectivement à  cette date que Google a fermé le blog et le compte Twitter de Feedburner. Et il y a pire encore puisque la firme a également suspendu le service au Japon en ne renouvelant pas le nom de domaine feedburner.jp. Google qui ne renouvelle pas un nom de domaine, c’est quand même incroyable. Toujours est-il qu’en mettant tous ces indices, tous ces signes bout à bout, on ne peut que rester très pessimiste quant à l’avenir de Feedburner. Au train où vont les choses, c’est finalement ce dernier qui pourrait subitement disparaître de la toile.

adSense dans Feedburner, ce sera bientôt fini !

Ce qui est d’autant plus problématique que Feedburner est actuellement utilisé par des millions de webmestres et de blogueurs à travers le monde. Si le service doit réellement fermer ses portes, alors nous allons être nombreux, très nombreux, à nous retrouver dans une situation particulièrement inconfortable et déplaisante. Surtout pour ceux qui utilisaient le service pour gérer leurs newsletters, d’ailleurs. Sans lui, sans Feedburner, nous n’aurons d’autre choix que de nous tourner vers des solutions concurrentes, des solutions qui sont rarement gratuites et qui engendreront donc un coût supplémentaire. Pour une entreprise, passe encore, mais pour un particulier, ce n’est pas la même chose.

Pour tout vous dire, je me demande vraiment ce qui pousse Google a procéder de la sorte. La firme aurait-elle cessé de croire en la technologie des Flux RSS ? Je ne pense pas, ces derniers sont encore très utilisés et ils se démocratisent même de plus en plus. Serait-ce une question d’argent, de coût ? C’est vrai, Feedburner coûte cher et ne rapporte rien, mais il en va de même pour la plupart des services édités par le géant américain. Or si ce dernier devait revoir sa stratégie pour Feedburner, il devrait aussi en faire de même pour tous ses autres outils, des outils qui coûtent encore plus en terme d’infrastructure. On pensera notamment à Gmail, à Google+ ou encore à Google Reader. De mon point de vue, aussi subjectif soit-il, je ne pense pas non plus que cette explication soit la bonne, d’autant plus que Google a les moyens de ses ambitions et que la firme est loin, très loin, d’être dans le besoin.

Je n’ai donc pas la réponse à cette question. Ce dont je suis sûr, en revanche, c’est que la fermeture de Feedburner pourrait avoir de lourdes répercussions pour Google. La firme devrait effectivement faire face à la colère et à l’incompréhension de millions de personnes, mais une telle décision pourrait surtout aboutir sur une véritable crise de confiance. Car après tout, une société capable de fermer un service aussi utilisé du jour au lendemain peut en faire tout autant avec ses autres solutions. Et dans ce contexte, pourquoi lui faire confiance, pourquoi continuer à utiliser les outils qu’elle met à notre disposition ?

Via