BlackBerry rend les gants et quitte le marché grand public

BlackBerry vient de publier ses résultats financiers préliminaires pour le second trimestre de l’année fiscal et le résultat est sans appel, il s’agit d’une véritable catastrophe financière. BlackBerry 10 n’est pas parvenu à renverser la tendance et le constructeur canadien a ainsi enregistré des pertes approchant du milliard de dollars. BlackBerry n’a donc pas le choix, il va devoir licencier 40% de ses effectifs et abandonner le marché grand public pour se concentrer sur les produits et services à destination des professionnels, et des entreprises.

Les rumeurs disaient vrai, BlackBerry va licencier 4.500 employés dans les jours ou les semaines qui viennent. 4.500 personnes qui vont se retrouver au chômage, dans un contexte économique difficile. L’organisme BlackBerry est malade, et il n’a rien trouvé de mieux, pour se soigner, que de couper certains de ses membres.

Fin BlackBerry

BlackBerry est dans une situation très délicate, la firme va donc licencier 40% de ses effectifs et quitter le marché grand public.

Toutes les divisions en lien avec le marché grand public vont fermer leurs portes. Le constructeur canadien a décidé de recentrer son activité autour de ses offres professionnelles. En outre, il ne gardera que quatre terminaux à son catalogue, contre les six initialement prévus : le BlackBerry Z30, le BlackBerry Z10, le BlackBerry Q10 et le BlackBerry Q5. Il espère également parvenir à imposer BBX sur le marché, et augmenter le volume de ses ventes. Pour info, au second trimestre 2013, BlackBerry n’a vendu que 3.7 millions de terminaux, dont la plupart sous BlackBerry OS 7. C’est désormais officiel, BBX n’a pas encore trouvé son public et c’est précisément ce qui a plongé la société dans cette situation catastrophique.

Si vous aimez les chiffres et si vous voulez en savoir un peu plus sur la “santé” financière de BlackBerry, le mieux c’est d’aller consulter l’article dédié sur Yahoo Finances. Et pour finir, on peut d’ailleurs ajouter que les actionnaires de la firme sont actuellement en train d’examiner d’autres pistes pour redresser la barre, dont la revente pure et simple de la société.

Mots-clés blackberry