Fin de partie pour B&You

Bouygues Telecom vient d’annoncer une bien triste nouvelle pour tous les mobinautes, soit la fin de l’offre B&You. Le géant des télécommunications souhaite effectivement réduire ses coûts en rationalisant son offre, et en procédant à une restructuration complète de ses services. La division « low cost » du groupe va donc tirer sa révérence dès le 17 novembre prochain. Soit dans un peu plus de dix jours maintenant.

Ce n’est pas vraiment une surprise, et cela fait même plusieurs semaines qu’on entend parler de cette restructuration. Il aura cependant fallu attendre le début de ce mois de novembre pour en savoir plus sur le sujet.

Fin B&You

B&You va tirer sa révérence dans un peu plus de 10 jours.

L’offre de Bouygues Telecom et celle de B&You vont donc fusionner, comme Goku et Vegeta. C’est une véritable page qui se tourne mais il ne faut pas vous inquiéter car cela ne changera pas grand chose pour les abonnés. Votre forfait ne va effectivement pas doubler du jour au lendemain et les tarifs définis par votre contrat continueront ainsi de s’appliquer.

Aucun changement de tarification n’est à prévoir

Mieux, votre forfait vous permettra aussi d’accéder à tous les services proposés par Bouygues Telecom, sans aucune limitation. Il ne sera pas non plus nécessaire de changer de carte SIM et la migration sera totalement transparente pour vous. Bouygues ne souhaite évidemment pas compliquer la vie de ses clients.

Loin de là même puisqu’il va aussi faire en sorte de simplifier son offre avec une nouvelle gamme de forfaits plus simples à comprendre. Le tout avec un soupçon de 4G et de 4G+ histoire d’en rajouter une couche.

En marge, le groupe a aussi décidé de repousser le lancement de sa nouvelle box Miami, celle-là même qui fera la part belle à Android. Elle était censée arriver sur le marché avant la fin de l’année mais il faudra finalement attendre le premier semestre 2015 pour en profiter. Bouygues préfère effectivement se concentrer sur son offre mobile pour le moment et cela se comprend aisément.

Sources : 1, 2