Fin de partie pour Mad Catz

Mac Catz, un accessoiriste bien connu de nos amis gamers, se retrouve en fâcheuse posture. En difficulté depuis plusieurs années, l’entreprise n’a pas réussi à assainir ses finances. Faute de trouver un repreneur ou des investisseurs, elle s’est donc déclarée en faillite et elle est donc entrée en liquidation. L’aventure est finie.

Mad Catz a été fondé à la fin des années 80 à San Diego, en Californie. Elle vendait des accessoires et des périphériques pensés pour les gamers. Comme des casques, par exemple, ou même des souris, des claviers et des contrôleurs de type arcade.

Mad Catz

Mad Catz tire sa révérence. Définitivement. L’entreprise est en effet entrée en liquidation totale.

La société a pas mal diversifié ses activités dans les années suivantes et elle était à la tête d’un catalogue relativement dense, un catalogue contenant des dizaines de références différentes.

Mad Catz a tenté de restructurer l’entreprise, sans succès

La société a eu de belles années, mais cela n’a pas duré. L’entreprise a en effet très vite commencé à perdre des parts de marché. Les dirigeants ont bien tenté de renverser la vapeur en licenciant 37 % des effectifs de l’entreprise, mais cela n’a pas eu l’effet escompté.

En 2016, Mad Catz a donc formé un comité spécial en vue de chercher des alternatives stratégiques pour sauver l’entreprise. Parmi les différentes pistes examinées par les membres de ce conseil restreint, on trouvait notamment la revente de l’entreprise.

Toutefois, cette dernière n’a pas réussi à retrouver à repreneur ni même à séduire de nouveaux investisseurs. L’entreprise avait ainsi bouclé l’année 2016 avec une perte de 11,6 millions de dollars.

Les dirigeants ont démissionné le 30 mars dernier

La valeur du titre s’était alors tellement effondrée que la société avait été éjectée de la Bourse de New York dans les semaines qui ont suivi cette annonce, à la stupeur générale.

Faute de mieux, Mad Catz a donc été contraint d’annoncer sa liquidation. Tous ses dirigeants ont ainsi démissionné le 30 mars dernier et des gestionnaires vont prendre le relais pour liquider les actifs de l’entreprise. Les sommes récoltées serviront à prendre en charge les derniers impayés de la société.

Mots-clés mad catz