Fin de partie pour Plague Inc sur l’App Store chinois

Le monde entier est frappé par le coronavirus, considéré par l’OMS comme une épidémie. Du côté de la France, 38 cas avérés ont dernièrement été signalés tandis que la Chine reste la plus durement touchée – c’est à Wuhan que le virus est né, faisant de la ville l’épicentre de cette crise sanitaire. Du côté des conséquences indirectes de la propagation du coronavirus, on trouve l’étonnant succès du jeu Plague Inc, conçu par Ndemic Creations. Depuis que le coronavirus fait la Une de l’actualité, le titre connaît un regain d’intérêt fulgurant avec des millions de téléchargements, ce dernier proposant de créer sa maladie et d’éliminer le monde entier.

Une simulation considérée comme très réaliste par les experts, mais qui ne plaît pas au gouvernement chinois.

Crédits Pixabay

La Chine a tout simplement décidé de retirer Plague Inc de l’App Store.

La Chine tire un trait sur Plague Inc

C’est The Verge qui nous partage cette information. Le gouvernement chinois a statué sur le statut du jeu Plague Inc, considérant ce dernier comme illégal, et poussant Apple à le supprimer de l’App Store.

Une décision de censure de la Chine envers le studio Ndemic Creations et une firme de Cupertino qui n’a d’autre choix que se plier à la décision politique. Pourtant, Plague Inc est considéré comme une excellente simulation de propagation d’un virus par plusieurs experts du monde entier.

Rien ne dit en revanche si Plague Inc signera son retour sur l’App Store chinois une fois la pandémie contrôlée par le monde entier, ou si la censure sera complète pour le jeu.

Pour rappel, en janvier dernier, James Vaughan, développeur de Ndemic Creations, rappelait qu’il ne s’agissait que d’un jeu ne représentant en rien des situations réelles. Pour l’homme, il n’est pas non plus question d’une simulation scientifique – même si la communauté trouve cette dernière réaliste.

C’est notamment en Chine que Plague Inc, vendu 0,99 centime en France, avait connu une hausse des téléchargements. Un succès commercial légèrement morbide, mais non voulu, pour Ndemic Creations. Du côté coronavirus, 2744 chinois sont décédés des suites de la maladie. Le gouvernement chinois se veut toutefois rassurant en expliquant que le nombre de cas est en baisse à l’heure actuelle.