Fin de partie pour Winamp… ou pas !

Ce n’est pas une rumeur, il s’agit d’une information officielle communiqué par AOL, Winamp va finalement tirer sa révérence et disparaître de la circulation. Dès le 20 décembre prochain, son site sera effectivement démantelé et il ne sera alors plus possible de télécharger l’outil pour l’installer sur notre ordinateur. Chers amis, l’instant est grave, et c’est finalement un chapitre entier de notre histoire personnelle et collective qui va se refermer dans un peu moins d’un mois.

Winamp a vu le jour en 1997, sous l’impulsion de Justin Frankel et de Dmitry Boldyrev, de la société NullSoft, avant d’être racheté par AOL en 1999. Simple, accessible, gratuit, ce drôle de lecteur multimédia n’a eu aucun mal à s’installer sur le marché et à séduire par la même occasion des millions de Geeks à travers le monde. A l’époque, Winamp était vachement tendance, et inutile de préciser que ses « skins » ont grandement contribué à sa popularité.

Fin Winamp

A l’époque, on savait faire de vrais logos, c’est sûr…

Les skins, mais aussi ces fameuses extensions qui permettaient d’ajouter rapidement de nouvelles fonctions au logiciel. Ses concepteurs avaient eu la très bonne idée d’opter pour une structure modulaire, si bien que n’importe quel développeur pouvait enrichir la solution sans trop de difficultés. Il y en avait d’ailleurs pour tous les goûts.

Un peu plus tard, ce sont également les radios web qui ont fait leur entrée, déclenchant des réactions très positives dans la communauté.

Mais cela n’aura pas suffit. Depuis, le marché de la musique a beaucoup évolué. Il y a eu iTunes qui a pas mal changé la donne, c’est vrai, mais je pense que c’est aussi l’émergence de toutes les solutions d’écoute musicale en streaming qui ont poussé AOL a baisser le rideau et à mettre un terme à l’aventure.

Le 20 décembre, donc, Winamp va disparaître du paysage, comme s’il n’avait jamais existé. Et même si cela fait plusieurs années que je ne l’utilise plus, je ne peux pas m’empêcher de ressentir comme un petit pincement au coeur…

MAJ : Si l’on en croit The Verge, AOL pourrait revendre Winamp à… Microsoft. Attention, ce n’est qu’une simple rumeur pour le moment.

Via

Mots-clés winamp