Windows 7 : ses jours sont comptés

Ce n’est un secret pour personne, Windows 8 a encore du mal à s’imposer sur le marché. Si l’on en croit une des dernières études menées par Net Applications, alors il viendrait tout juste de franchir la barre des 10% de parts de marché. Contre 47% pour Windows 7, 28% pour Windows XP et 3% pour Windows Vista. Impressionnant, mais la tendance devrait rapidement s’inverser et Microsoft semble en tout cas prêt à tout pour parvenir à ses fins…

Et autant le dire clairement, ces quelques lignes risquent de faire grincer les dents des particuliers, bien sûr, mais également des entreprises et des administrations.

Fin support Windows 7

C’est le début de la fin pour Windows 7.

Microsoft vient effectivement d’annoncer une très mauvaise nouvelle, soit la fin du support de Windows 7. A partir du mois de janvier de l’année prochaine (2015, donc), la firme cessera donc de travailler sur son système d’exploitation et il ne faudra évidemment pas s’attendre à voir débarquer un Service Pack 2, ou même de nouvelles fonctionnalités.

Il va falloir commencer à réfléchir à un plan B.

Rassurez-vous cependant car cette décision ne concerne évidemment pas les mises à jour de sécurité. La firme continuera ainsi à déployer des correctifs visant à colmater les éventuelles failles qui pourraient être découvertes dans ces prochains mois.

Du moins pendant ces cinq prochaines années. Passé ce délai, Windows 7 sera complètement abandonné par son éditeur. Autrement dit, dès 2020, il ne faudra plus compter sur ses services. Le pire reste à venir car cette décision concerne absolument toutes les éditions du système, y compris sa version serveur.

Autrement dit, si vous avez des machines sous Windows à la maison, ou dans votre service, ou dans votre entreprise, il va peut-être falloir commencer à travailler sur un plan de migration histoire d’éviter le pire.

Et tant pis si vous n’aimez pas les tuiles.

Via

Mots-clés microsoftwindows 7