Wonder Woman : la Warner avait tenu à ce que la fin soit changée

Patty Jenkins, réalisatrice de Wonder Woman, a récemment révélé que la fin que l’on avait pu découvrir en salles n’est pas celle qui avait été initialement décidée. La Warner avait ainsi insisté pour que le long-métrage se conclue de manière plus spectaculaire.

À l’époque, aurait-on pu remarquer que la fin de Wonder Woman ne cadrait pas forcément au mieux avec le reste du film ? Ce mois-ci commence à sortir sa suite, Wonder Woman 1984, et à cette occasion, sa réalisatrice est revenue sur la genèse du premier volet. Dans un entretien accordé à IGN, Patty Jenkins indique ainsi que la fin que l’on avait pu découvrir sur les écrans n’était pas celle qu’elle désirait à l’origine.

“La fin originale du premier film était également plus courte, mais le studio me l’avait fait changer à la dernière minute. Et donc, ça a toujours été un peu dommage que ce soit la seule chose dont les gens parlent parce que j’étais d’accord et j’ai dit au studio que nous n’avions pas le temps de le faire, mais c’était comme ça. J’ai fini par l’aimer, mais ce n’était pas la fin originale du film.”

Wonder Woman 1984 : sa réalisatrice en divulgâche quelque peu la fin

Et étant donné que nous sommes actuellement en pleine campagne promotionnelle, Patty Jenkins enchaîne en déclarant que pour Wonder Wonder 1984, le meilleur des mondes a, a priori, été obtenu. Toutefois, étant donné que la conclusion du film perd un peu de son mystère à la lecture de ces propos, les plus prudents sauteront le paragraphe suivant :

“Cette fois-ci, vous savez ce que j’ai adoré ? J’aime le fait qu’il y ait les deux à la fin. Nous avons eu des effets visuels, une grande bataille, que j’ai creusée et dont l’exécution m’a fait tellement plaisir. Mais au final, la fin du film est beaucoup plus épurée. C’était vraiment très amusant. Pas de divulgâchis, il y a toutes sortes de choses qui se passent, mais c’était vraiment amusant de façonner ça différemment.”

Wonder Woman 1984, dont les premiers chiffres à l’international semblent témoigner de difficultés à s’imposer d’un coup d’un seul, est attendu pour le 25 décembre prochain aux États-Unis et, au plus tôt, le 7 janvier 2021 en France. On notera que pour le territoire américain, la Warner a choisi de lancer le film en même temps sur la plate-forme de diffusion légale HBO Max.

Mots-clés warnerwonder woman