Final Fantasy 7 remake : La suite du jeu est développée en télétravail

C’est le 10 avril dernier que les joueurs du monde entier ont pu mettre la main sur le remake tant attendu de Final Fantasy 7. Considéré comme l’épisode le plus apprécié de la franchise, le jeu était en développement depuis des années. Mais malheureusement, hasard du calendrier, ce remake a été commercialisé alors que la pandémie de Covid-19 commençait à frapper le monde entier. Et même si le jeu vidéo n’a pas été touché par la crise économique qui en a découlé, les développeurs ont bien conscience qu’il s’agit d’un moment grave de l’histoire. Et c’est cette pandémie que Yoshinori Kitase, producteur de Final Fantasy 7, a évoquée au micro de The Guardian.

L’homme a expliqué qu’à l’heure actuelle, la suite du remake est développée en télétravail.

Crédit : Square Enix

Yoshinori Kitase en a profité pour évoquer l’évasion que peut procurer ce Final Fantasy 7 aux joueurs, en pleine pandémie.

La suite du remake toujours dans les cartons, malgré la situation actuelle

La suite du remake de Final Fantasy 7 est toujours sur les rails. Car le jeu sorti en avril dernier n’est que le premier de ce qui pourrait être une trilogie, selon Yoshinori Kitase. Mais en pleine pandémie, difficile de faire bosser des développeurs, regroupés dans un espace fermé. C’est pour cette raison que, comme beaucoup de sociétés, la suite du remake de Final Fantasy 7 est développée en télétravail.

Dans son interview, Yoshinori Kitase explique que « l’équipe développe toujours, à l’heure actuelle, le prochain jeu en télétravail« . Mais malgré la possibilité offerte de bosser sur un jeu depuis chez soi, l’homme reconnaît qu’il est difficile d’être aussi efficace que dans un bureau. Ce dernier précise donc « le niveau de rendu va passer, temporairement, sous les 100% d’efficacité à cause de la situation, mais je ne pense pas que les conséquences seront trop graves sur le long terme« .

Yoshinori Kitase est également revenu sur la place du jeu vidéo pendant le confinement. Un divertissement qui aura explosé, et dont les ventes de DOOM Eternal et Animal Crossing New Horizons, commercialisés pendant cette période, n’ont pas été impactées – notamment grâce au dématérialisé. L’homme explique espérer « sincèrement que Final Fantasy 7 remake a pu procurer un moment de répit et divertissement durant ces moments compliqués à ceux qui sont forcés de subir ce stress provoqué par le fait de vivre un confinement« .