Final Fantasy IX : les développeurs auraient cœur à “continuer l’histoire”

À l’occasion du vingtième anniversaire du jeu, les développeurs de Final Fantasy IX se sont exprimés sur leur volonté de “continuer l’histoire” racontée sur PlayStation. Allez savoir si, après avoir jaugé l’intérêt des joueurs quant à ce projet, Square Enix ne lui donnerait pas le feu vert au détriment d’un certain Final Fantasy XVI.

Le temps passe et Final Fantasy IX a déjà vingt ans. Ainsi sorti le 7 juillet 2020 au Japon, sur la PlayStation première du nom, le titre abandonnait l’aspect réaliste du huitième volet pour tenter de redonner aux vieux de la vieille une atmosphère semblable à celles des épisodes Super Famicom, plus tournée vers les chevaliers en armure et les mages sans visage.

crédit YouTube

En dépit d’un character design pas toujours heureux et de choix de game design que l’on qualifiera de douteux, Final Fantasy IX avait brillamment conclu la saga sur 32 bits. À l’occasion de ses vingt ans, RPG Site s’est entretenu avec plusieurs membres de l’équipe du jeu faisant toujours partie de Square Enix.

À lire aussi : Final Fantasy Remake : la suite du jeu se fera en télétravail

“Mais Zidane il est parti”

Au sujet de l’aspect médiéval mentionné plus haut, Toshiyuki Itahana, artiste ayant officié sur les personnages de Final Fantasy IX, pointe des inspirations plus diverses que ce que l’on pourrait croire :

“À première vue, Final Fantasy IX peut sembler être un jeu européen médiéval, mais tous les concepteurs artistiques avaient des goûts très personnels. La collaboration entre tous leurs styles a créé une atmosphère exotique unique qui sort du moule de la fantaisie européenne”.

Final Fantasy IX reste particulièrement apprécié parmi les joueurs. Toshiyuki Itahana estime que cette “popularité sur le long terme” s’explique par “la conception et [le] style des personnages attachants que beaucoup de gens ont appréciés, ainsi [que par] l’attrait du monde fantastique”.

À lire aussi : Le producteur de FF7 Remake imaginait un jeu complètement différent

À cela s’ajoute l’histoire : “C’est une histoire sur le sens de la vie – qui est une question universelle pour tous ceux qui vivent dans ce monde, y compris moi-même. Des personnages de différentes races et de différentes façons de penser se soutiennent mutuellement, parfois en désaccord, alors qu’ils sont tous aux prises avec cette question. Ce genre d’histoire aura toujours une résonance, je pense”.

Et si les moyens étaient donnés à M. Itahana et ses collègues pour travailler sur une simili-suite voire un officiel prolongement de Final Fantasy IX, ils ne se priveraient sûrement pas pour concrétiser ce projet.

“Final Fantasy IX est aimé par les fans, mais il est aussi très aimé par nous, l’équipe de développement. Je serais ravi si, en respectant les souhaits de l’équipe de développement originale, on pouvait un jour avoir l’opportunité de continuer l’histoire de Final Fantasy IX, qui a tant compté pour nous tous”.

Sans Hironobu Sakaguchi aux commandes, un créateur dont on se demande s’il reviendra au monde console un jour, on peut se demander si l’idée mériterait d’être approfondie.