Final Fantasy X : Tidus devait être un “plombier sous-marin”

Le scénariste de Final Fantasy X a récemment confié qu’à l’origine, le personnage principal de Tidus devait être un plombier spécialisé dans les interventions sous-marines. Au final, le natif de Zanarkand est devenu sportif reconnu, sans toutefois avoir sorti la tête de l’eau.

Épisode forcément décrié, puisque intégrant un nouveau schéma constitué principalement de doublages et d’une carte du monde limitée à des choix de destination, Final Fantasy X demeure malgré tout un voyage visuel et auditif unique.

Un extrait de Final Fantasy X
crédit YouTube

Ce serait toutefois mentir que d’affirmer que le casting tout entier du jeu a bien été accueilli par le public. Tidus, de par une intelligence et un sens de l’à-propos tout relatif, avec son allure de sportif californien fusionné avec un homme de cirque, apparaît ainsi souvent comme le personnage le moins apprécié de Final Fantasy X.

A lire aussi : Final Fantasy XIV : une icône modifiée pour mettre fin à une phobie de certains joueurs

La salopette de Tidus attesterait de son premier design de plombier

La thématique de l’eau semble avoir été très vite retenue pour le projet de ce dixième épisode canonique. Mais voilà. En imposant cet élément dans l’environnement, comment justifier que les personnages à incarner s’y meuvent ? Dans un entretien accordé à la revue nippone Famitsu (avec une retranscription des propos en anglais rapportée par Kotaku), Kazushige Nojima, scénariste de Final Fantasy X, a expliqué ce qu’il avait été envisagé pour Tidus :

“Pour mettre le personnage dans l’eau, le plan initial prévoyait que Tidus soit un plombier sous-marin”.

L’idée avait été considérée sérieuse puisque Tetsuya Nomura, concepteur des personnages, avait réalisé des croquis de Tidus en plombier. Il a finalement été jugé préférable de faire de cet avatar un joueur de blitz-ball, discipline aquatique fictive. C’est Yoshinori Kitase, producteur du jeu, qui a eu cette idée, nourrissant lui-même beaucoup d’affection pour ces films de science-fiction intégrant des éléments de sport.

“Jusqu’ici, il n’y avait pas eu d’éléments sportifs dans la série Final Fantasy, j’ai donc pensé que ce serait un nouveau défi.”

Interrogé sur ce qui a pu être gardé des premières illustrations de Tidus dans son design final, Tetsuya Nomura a répondu que sa salopette pouvait être perçue tel un reliquat de la vision d’origine.

Mots-clés final fantasy x