Finalement, porter un masque tout en faisant du sport ne nuirait pas à notre organisme

Est-il vraiment nécessaire de porter un masque au cours d’un exercice physique ? Couvrir son nez et sa bouche ne gênerait-il pas la respiration au moment où l’on fait déjà plus d’effort que d’habitude pour aspirer de l’air dans nos poumons ? Ce sont des questions légitimes que beaucoup de gens, y compris les scientifiques et les autorités sanitaires, se posent.

D’après l’OMS, du fait que les masques peuvent réduire notre capacité à respirer confortablement, on ne devrait pas en porter pendant une activité physique. Toutefois, avec les risques de transmission accrus, faut-il finalement en porter ou non quand on fait du sport.

Crédits Pixabay

Pour y voir un peu plus clair, Susan Hopkins de l’Université de Californie à San Diego et ses collègues ont justement mené une étude afin d’évaluer les effets des masques sur la réponse cardiorespiratoire pendant une activité sportive. Leurs conclusions ont été récemment publiées dans la revue Annals of the American Thoracic Society.

Ce qui se passe durant une activité physique quand on porte un masque

Hopkins et ses collègues se sont donc penchés sur toutes les littératures scientifiques traitant des effets de tous les types de masques sur l’activité cardiorespiratoire pendant un effort physique.

Selon eux, il est possible de percevoir un effort de respiration plus intense. Toutefois, les effets sur les paramètres physiologiques comme le taux d’oxygène et de CO2 dans le sang sont minimes, voire indétectables.

Les masques occasionnent en outre de très petites augmentations de la résistance respiratoire, mais surtout des inconforts sensoriels comme une sensation d’essoufflement, un visage plus chaud et plus transpirant. Mais concrètement, le fait de porter un masque durant les activités physiques n’aura quasiment aucun impact sur la fonction cardiorespiratoire chez les personnes en bonne santé.

Aucun danger à porter un masque tout en faisant du sport

D’après ces chercheurs, les preuves recueillies suggèrent que porter un masque pendant une activité sportive n’a aucun impact sur notre système respiratoire et donc ne nuirait pas à notre organisme. Il occasionnera seulement une sensation d’inconfort, particulièrement pour les personnes qui n’y sont pas habituées.

Malgré tout, en raison des risques accrus de souffrir de dyspnée d’effort, les personnes sujettes à une pathologie cardio-pulmonaire grave représentent une exception et devraient peut-être, être exemptés du port d’un masque durant les exercices physiques.

Mots-clés masque facialsport