Finis les CAPTCHA sur certaines applications et sites Web grâce à iOS 16 !

Les iPhones et les Mac bénéficieront désormais d’une toute nouvelle fonctionnalité qui a pour nom Vérification automatique. Celle-ci authentifiera que vous êtes bel et bien un humain et non un robot. En gros, les utilisateurs d’iPhones et de Mac n’auront plus à faire face aux CAPTCHA de certaines applications et sites Web.

Il faut avouer que les CAPTCHA sont à la fois une perte de temps et une source d’ennui. Combien d’entre nous en avons eu marre en surfant sur le net de tomber sur les questions de CAPTCHA. Vous savez, celles qui vous demandent lesquelles parmi ces photos sont des chats par exemple, ou bien d’écrire le mot sans espace affiché sur l’écran de votre téléphone, ou encore de faire glisser une pièce de puzzle. Mais grâce à iOS 16, tout cela sera terminé.

iphone
©nemanjazotovic/123RF.COM

Ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle fonctionnalité

CAPTCHA a été créé pour lutter contre le spam. Il est utilisé par plusieurs sites. Apple a exploité le côté ennuyant de CAPTCHA, c’est pour cela que la société a développé la fonctionnalité Vérification automatique. Cette dernière arrivera dans les appareils Apple en même temps que l’iOS 16 cet automne.

Pour développer ce nouveau système, Apple a sollicité l’aide de deux grands réseaux de diffusion de contenus : Fastly et Cloudflare. Mais alors, comment marche ce système ? Le fonctionnement est tout simple. Normalement, pour accéder à un site Web un remplissage de CAPTCHA est nécessaire. Pour le coup, c’est le site qui demande à votre appareil si un humain l’utilise. Vous avez donc accès au site si votre appareil, téléphone ou ordinateur, affirme que vous êtes un humain.

La Vérification automatique présente-t-elle un danger pour les utilisateurs de produits Apple ?

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’Apple travaille sur un moyen de détourner les CAPTCHA, seulement cette fois-ci il y a de vrais progrès tangibles. Concernant les envois de données personnelles, la société est régie par la loi de la confidentialité. Ce qui signifie que vous n’avez pas à vous inquiéter que le site ait accès à votre adresse e-mail ou à votre numéro de téléphone.

La nouvelle fonctionnalité utilise votre identifiant Apple pour confirmer que vous êtes une personne réelle. Néanmoins, Apple a affirmé qu’elle ne communiquerait pas vos données au site Web que vous voulez consulter. Par ailleurs, Android et Windows travaillent également sur cette nouvelle technologie.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.