Firefox 49 est dans la place !

Firefox 49 est disponible depuis quelques heures en version finale… et stable. Nouvelle version oblige, cette mouture apporte un certain nombre de nouveautés, à commencer par un nouveau mode de lecture et l’arrivée du fameux Electrolysis, une architecture reposant sur plusieurs processus distincts. Elle devrait donc être plus bien plus réactive.

Cette version est disponible dès à présent sur les quatre principales plateformes du marché et donc sur Windows, macOS, Linux et Android. Il suffit de vous rendre sur le site de Mozilla pour la télécharger et l’installer sur votre terminal.

Firefox 49

Firefox 49 est disponible !

Si le logiciel est déjà installé sur votre appareil, alors il faudra ouvrir l’écran « à propos » pour lancer la détection et l’installation de la mise à jour. Comptez une cinquantaine de méga-octets.

Electrolysis, pour un Firefox plus rapide et plus réactif

Firefox 49 apporte donc de nombreuses nouveautés et la principale de toutes reste Electrolysis.

Ce nom assez obscur fait en réalité référence à une toute nouvelle architecture élaborée par Mozilla. Elle est assez différente de la précédente et elle procède ainsi à une séparation du processus du navigateur en plusieurs sous-processus distincts : un pour la fenêtre et l’interface et plusieurs autres pour les pages affichées.

Exactement comme Chrome, donc.

Oui, mais pas complètement non plus. Firefox va effectivement définir un nombre de processus maximal de processus en fonction de la configuration de l’ordinateur et stocker toutes les pages affichées dedans. Grâce à ce système, Firefox devrait consommer un peu moins de mémoire vive, ce qui se traduirait par un gain de performances situé entre 400 et 700 %.

Attention cependant à ne pas vous réjouir trop vite, car Electrolysis n’est pas encore déployé chez tous les utilisateurs, uniquement sur 50 % d’entre eux. Il faudra en effet attendre l’été prochain pour que tout le monde puisse en profiter.

Un nouveau lecteur avec plein d’options en prime

Comment savoir si vous faites partie des heureux élus ? C’est assez simple en fait, car il suffit d’ouvrir le navigateur et de taper about:support dans la barre d’adresses. Firefox ouvrira un tableau consacré aux paramètres de base de l’application. Il faudra descendre à la ligne intitulée « Multiprocess Windows » et regarder la mention associée. Si la ligne affiche « 1/1 », alors la fonction est active. Sinon, vous aurez droit à un simple « 0/1 ».

Et après ? Comme indiqué plus haut, Firefox 49 intègre aussi un nouveau lecteur, avec un peu plus d’options. L’utilisateur pourra notamment modifier les polices d’écriture et la couleur de fond, ou même l’espacement entre chaque ligne. Mieux, Mozilla a intégré un mode « dictée » et le navigateur sera donc capable de lire (vocalement) les contenus affichés.

Et puis, bien sûr, il y a la disparition tragique et brutale de Firefox Hello, le service de VoiP de la fondation. Il avait fait son entrée en 2014, mais il n’avait jamais rencontré le succès et Mozilla a donc décidé de mettre un terme définitif à l’aventure.

Mots-clés firefoxmozilla