Fitbit : son ventilateur d’urgence Fitbit Flow a reçu l’approbation de la FDA

La lutte contre le Coronavirus se poursuit : de nombreuses marques et constructeurs ont décidé de mettre la main à la pâte pour aider à pallier la pénurie d’équipements médicaux dans les hôpitaux. C’est notamment le cas de Fitbit qui a construit un ventilateur d’urgence spécialement conçu pour la réanimation des personnes gravement touchées par le COVID-19.

Principalement connue pour ses moniteurs d’activités physiques, l’entreprise américaine a annoncé avoir obtenu le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) pour la production en masse et la commercialisation de son ventilateur d’urgence, le « Fitbit Flow ».

Le Fitbit Flow - crédits Fitbit

Le Fitbit Flow – crédits Fitbit

À noter toutefois que l’appareil n’a reçu qu’une « autorisation d’urgence » de la FDA. Cela veut dire que son utilisation n’est autorisée que durant la pandémie de Coronavirus.

Un ventilateur d’urgence à faible coût

Fitbit a imaginé et conçu son ventilateur Flow comme une alternative d’urgence aux ventilateurs traditionnels. En plus de ses fonctionnalités de réanimation, l’appareil embarque aussi des capteurs et alertes avancées pour permettre de suivre l’état de santé des patients. Son interface très simple à utiliser ne requiert pas l’intervention d’opérateurs spécialisés.

Fitbit Flow présente également la particularité de coûter moins cher que les ventilateurs classiques utilisés pour la réanimation des malades. Fitbit a en effet annoncé une « fourchette de prix inférieure » de 5 000 dollars, soit environ 15 000 dollars de moins que les modèles classiques, ce qui en fait une excellente affaire pour les hôpitaux en manque d’équipements.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

Des ventilateurs qui sont les bienvenus

Alors que le nombre de malades du COVID-19 ne cesse d’augmenter, les hôpitaux sont débordés et manquent de matériels et équipements. Comme le rapporte le New England Journal of Medicine : « les hôpitaux américains signalent des pénuries d’équipements essentiels nécessaires pour soigner les patients gravement malades, y compris les respirateurs et les protections individuelles (EPI) pour le personnel médical. […] Quelle que soit l’estimation que nous utilisons, il n’y a pas assez de ventilateurs pour les patients atteints de COVID-19 au cours des prochains mois. »

Avec son ventilateur d’urgence Flow, Fitbit espère ainsi apporter son aide aux hôpitaux et aux organismes humanitaires. L’entreprise est actuellement en pourparlers avec les agences gouvernementales américaines pour évaluer les besoins et trouver rapidement une part de marché pour ses appareils et aider à gérer la crise sanitaire mondiale.

À lire aussi : StopCovid, déjà 600000 téléchargements pour l’application française