Fnacbook, quand la Fnac copie sur Amazon

Certes, le titre de cet article peut vous paraître assez dur. Et pourtant, il me paraît relativement fondé. Et pour cause, puisque la Fnac vient tout juste de dévoiler le Fnacbook, une liseuse numérique qui repose exactement sur les mêmes technologies et sur le même modèle économique que le Kindle d’Amazon. Avec le Fnacbook, vous pourrez donc acheter et lire des livres de partout dans le monde grâce aux connexions WiFi et 3G. Le tout avec un écran tactile capacitif de 6 pouces, un accéléromètre, une mémoire interne de 2 Go et un prix de lancement fixé à 199 euros.

Côté caractéristiques techniques et autres fonctionnalités, le Fnacbook propose :

  • Un écran tactile capacitif de 6 pouces.
  • La technologie d’encre électronique SiPix.
  • 5 tailles de caractères.
  • Un accéléromètre et un mode portrait / paysage.
  • La possibilité de prendre des notes.
  • La lecture de MP3, de livres audio, l’affichage de photographies et de documents numériques.
  • Un espace de stockage de 2 Go et un port pour cartes microSD.
  • 15 jours d’autonomie.
  • Une connexion 3G gratuite et une connexion WiFi.

Avec le Fnacbook, il sera ainsi possible de se connecter au catalogue numérique de la Fnac de n’importe quelle zone couverte. Précisons en outre que le catalogue de la boutique compte pas moins de 80.000 livres et 750 BD. Certains ouvrages sont gratuits, bien sûr, mais la plupart d’entre eux sont payants. Point positif, la liseuse sera livrée avec 50 ouvrages parmi lesquels nous pouvons citer les Fleurs du Mal. Forcément.

Tout comme Amazon, la Fnac proposera bientôt une application sur iOS mais aussi sur Android. Cette application vous permettra d’emmener votre bibliothèque numérique partout avec vous et elle profitera bien évidemment de l’écran confortable de l’iPad, beaucoup plus adapté à la lecture de bande-dessinées que les liseuses numériques.

Autant dire que la Fnac s’est étroitement inspirée du modèle économique développé par Amazon. Le plus ironique, dans l’histoire, c’est que le Fnacbook risque de rencontrer un succès important en France. Et pour cause puisque le catalogue d’Amazon compte un nombre important de livres en anglais et que le français moyen a toujours été une véritable quiche pour apprendre d’autres langues que la sienne.