Avec Focus by Firefox, Mozilla se lance dans l’anti-tracking

Mozilla a visiblement de la suite dans les années. Après avoir annoncé la fin des tuiles publicitaires, la célèbre fondation vient de lever le voile sur un nouvel outil pensé pour iOS. Focus by Firefox se présente sous la forme d’un bloqueur de contenus, ou un anti-tracking si vous préférez. Oui mais attention car ce dernier ne fonctionne pas avec tous les navigateurs.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Focus by Firefox n’est pas un bloqueur de publicités. Pas complètement du moins. Il va effectivement plus loin puisqu’il va bloquer plus d’éléments.

Focus by Firefox

Avec Focus by Firefox, les mobinautes vont pouvoir bloquer tout le contenu qui ne leur plait pas sur iOS.

Grâce à cet outil, les internautes pourront ainsi empêcher le chargement de la plupart des éléments de pistage.

Focus by Firefox ne se limite pas à la publicité. Il peut bloquer davantage de contenus.

Cela vaut pour ceux utilisés par les publicités, bien sûr, mais pas seulement car les outils analytiques sont aussi concernés, de même pour tous les scripts en lien avec les réseaux sociaux.

Comme si cela ne suffisait pas, Focus by Firefox pourra aussi bloquer le chargement des polices web pour améliorer les performances du navigateur et pour permettre aux pages de charger plus rapidement.

La solution est proposée sous la forme d’une simple application mobile disponible sur l’App Store. Après l’avoir installé sur son terminal, l’utilisateur n’aura qu’à la lancer pour afficher le guide de configuration. Là, il pourra choisir les éléments qu’il souhaite faire disparaître.

Focus by Firefox fonctionne sur le même principe que le mode de navigation privée du navigateur sur Windows, OS X ou encore Linux et il se base lui aussi sur une liste de blocage open source fournie par Disconnect.

J’ai évidemment gardé le plus drôle pour la fin. L’outil est uniquement compatible avec Safari pour le moment, et pas avec Firefox. Rassurez-vous cependant car cette décision ne vient pas de Mozilla mais… d’Apple. La Pomme Croquée n’autorise pas encore le blocage de contenus pour les navigateurs tiers sur sa plateforme.

Ceci étant, Mozilla est en train de se creuser la tête pour trouver une manière de contourner le problème. Reste à savoir si la fondation parviendra réellement à ses fins.

Mots-clés appleiosmozilla