Focus sur le Nest Thermostat, le Nest Protect 2.0 et la Nest Cam

Nest a organisé une soirée sur Paris cette semaine pour présenter ses derniers produits. J’ai été convié à l’événement et j’ai eu la chance de pouvoir prendre en main le thermostat, le détecteur de fumée et la caméra surveillance de la société. J’en ai profité pour réaliser une courte vidéo afin de vous les présenter. Envie d’en voir plus ? Vous ne pouviez pas mieux tomber.

Avant toute chose, sachez que cet article n’a pas pour vocation à présenter toutes les fonctions de ces produits. Il s’agit davantage d’un tour d’horizon. Nest devrait cependant m’envoyer quelques produits en test prochainement.

Nest Thermostat

Le Nest Thermostat, posé sur son socle.

Et là, on aura l’occasion de rentrer un peu plus dans les détails, c’est promis.

Nest Thermostat

Nest a fait le choix de ne pas renouveler son thermostat pour le moment. La firme a préféré se concentrer sur ses autres produits pour le moment afin d’enrichir son écosystème.

Rassurez-vous tout de même car ses ingénieurs ne se sont pas reposés sur leurs lauriers pour autant et ils ont ainsi développé une mise à jour logicielle regroupant de nombreuses améliorations.

Le thermostat sera notamment capable de se connecter au détecteur de fumée pour afficher les alertes et il pourra même couper la chaudière en cas de fuite de monoxyde de carbone. La programmation automatique sera aussi plus pertinente. Même chose pour l’auto-absence.

J’ai pu jouer pendant quelques minutes avec l’appareil et j’avoue avoir été agréablement surpris par ses lignes, ses finitions et son ergonomie. Il est effectivement très facile à prendre en main.

L’installation peut paraître compliquée, mais ce n’est pas le cas puisqu’il suffit de remplacer le thermostat existant par celui-ci.

Et si votre appartement ou votre maison n’est pas équipée, alors sachez que l’appareil peut aussi être placé sur une station indépendante.  Il suffira ensuite de brancher le second boitier fourni dans la boite sur la chaudière et le tour sera joué.

Le Nest Thermostat est disponible à partir de  219 euros.

Nest Protect 2.0

Le Nest Protect 2.0 est 11% plus fin que la génération précédente.

Nest Protect

Nest a aussi profité de la soirée pour présenter la nouvelle version de son détecteur de fumée.

Ce n’est pas vraiment un secret mais la première version a causé pas mal de problèmes à la société, à cause de ce fameux geste qui permettait de le désactiver à distance.

La compagnie a donc choisi de faire l’impasse sur cette fonction. Pour contrôler l’appareil, il faudra s’appuyer sur l’application mobile développée par le constructeur.

Il y a d’autres nouveautés, bien sûr. Le Nest Protect 2.0 a ainsi droit à de nouvelles lignes et il est même 11% plus fin que la génération précédente. Il est aussi équipée d’une LED lumineuse qui changera de couleur en fonction du statut de l’appareil. Ah, et il pourra toujours nous parler, bien entendu.

En outre, le détecteur est aussi équipé d’une puce Bluetooth LE pour dialoguer avec notre téléphone.

Sous le capot, nous allons trouver un détecteur de monoxyde de carbone et un capteur double spectre capable de détecter les feux à départ rapide et les feux à départ lent.

Le Nest Protect 2.0 est proposé à 119 euros sur la boutique de la marque.

Nest Cam

Cela ne se voit pas forcément mais la Nest Cam est extrêmement légère.

Nest Cam

Mais la vraie star de la soirée, c’était bien évidemment la Nest Cam. Et pour cause puisqu’il s’agit du dernier produit imaginé par le constructeur.

Certain(e)s d’entre vous le savent sans doute mais la caméra se base sur la Dropcam. Elle n’hérite cependant pas des mêmes lignes et le constructeur ainsi fait en sorte de réduire au maximum son encombrement. Mieux, il a aussi conçu un pied capable de pivoter, un pied pourvu d’une fixation magnétique.

La Nest Cam pourra être posée sur n’importe quelle surface plane, bien sûr, mais vous pourrez aussi l’accrocher à une plaque en métal ou même au frigo de la cuisine.

Sinon, eh bien elle peut aussi filmer en 1080p à 30 images par seconde et son optique grand angle atteindra un champ de vision de 130°. En outre, l’appareil est équipé de huit LED infrarouge et sa vision nocturne offre une portée de six mètres. Nest a d’ailleurs fait en sorte de la protéger contre les principales techniques d’aveuglément.

Le constructeur l’a pourvu d’un microphone et d’un haut-parleur. Il sera donc possible de l’utiliser pour parler à distance.

La Nest Cam est disponible dès aujourd’hui à partir de 199 euros.

Nest Aware

Le Nest Protect 2.0 a été beaucoup mis en avant durant la soirée.

Nest Aware

En marge, Nest a aussi mis au point un service spécifique pensé pour la caméra.

Nest Aware permettra aux utilisateurs d’accéder à un historique complet de 10 ou de 30 jours en fonction de la formule choisie. La solution intègre en plus de puissants algorithmes capables de détecter et d’éliminer les faux positifs. Mieux, grâce à elle, il sera même possible de définir une zone d’activité à surveiller.

Côté prix, il faudra compter 10 euros par mois pour un historique de dix jours, ou 30 euros par mois pour un historique de trente jours. Si vous achetez une Nest Cam avant le 4 août, vous aurez droit à une offre d’essai de 60 jours.