Fondation : la série recrute de nouvelles têtes connues

Apple s’apprête à faire un pas en direction du marché du streaming avec le lancement de TV+. Si le service ne pourra pas compter sur un catalogue aussi vaste et bien fourni que celui de Netflix ou Hulu, il aura tout de même droit à quelques pépites… et notamment à Fondation, une série adaptée de l’oeuvre – généralissime – d’Isaac Asimov.

Très attendue, cette série s’est faite assez discrète jusque là, mais il semblerait que la situation soit en train de changer.

espace

Crédits Pixabay

CBR nous apprend en effet que l’équipe en charge du projet a recruté de nouvelles têtes connues.

Fondation : le casting s’enrichit de plusieurs têtes connues

Fondation pourra donc compter sur la plume incisive de David S. Goyer, connu pour avoir signé l’histoire de Man of Steel, The Dark Knight ou encore Batman v Superman.

Côté casting, Hari Sheldon sera interprété par Jared Harris, que vous avez pu découvrir ou redécouvrir dans Mad Men, Carnival Row, The Crown ou même Chernobyl. C’est en effet l’acteur britannique qui incarnait le rôle de Valeri Legasov dans la petite série inspirée de l’incident de Tchernobyl.

Lee Pace sera également présent, dans le rôle de l’Empereur cette fois. Moins connu, il s’est tout de même distingué à de multiples reprises par le passé en incarnant, notamment, Fernando Wood dans Lincoln, Garret dans Twilight chapitre IV ou encore Thranduil dans Le Hobbit la Désolation de Smaug.

L’histoire n’a pas été rendue publique, mais elle devrait suivre l’intrigue des romans d’Asimov… ce qui annonce du lourd en perspective.

Un projet titanesque

Contrairement à bon nombre d’oeuvres de science-fiction, Fondation se déroule en effet sur plusieurs siècles, de la chute de l’Empire jusqu’à la naissance de la Fondation. Une Fondation imaginée par Hari Sheldon, le créateur de la psychohistoire, une discipline permettant, à l’aide des statistiques, de prédire l’avenir.

Plus qu’une simple histoire, c’est donc un univers entier qui a été imaginé par Isaac Asimov. Un projet franchement titanesque. Le cycle complet compte en effet pas moins de sept tomes, avec des dizaines de personnages et d’intrigues différents. Et réussir à caser tout ça dans une série risque ne pas être chose aisée. D’autant que l’on parle ici d’une oeuvre majeure de la science-fiction… une oeuvre qui compte énormément de fans à travers le monde.

Fans qui ne pardonneront pas la moindre erreur.

Mots-clés applefondation