Ford lancera ses premières voitures autonomes en 2021

Ford vient de faire une annonce fracassante. Le constructeur automobile va lui aussi se lancer dans la belle aventure des voitures autonomes et il compte même présenter ses premiers modèles à l’horizon 2021. Attention cependant car ces véhicules ne viseront pas les particuliers mais les entreprises. Explications.

Ford est né au début du 20ème siècle dans la ville de Détroit. L’entreprise a connu des débuts difficiles mais elle a très vite tiré son épingle du jeu grâce à l’imagination débordante de Henry Ford.

Voiture autonome Ford

Ford va se lancer lui aussi sur le secteur des voitures autonomes.

Il a effectivement donné naissance à pas moins de 19 modèles différents en l’espace de seulement cinq ans.

Ford s’intéresse lui aussi aux voitures autonomes

La Ford T faisait partie de ces modèles et elle a connu un succès fulgurant. Le constructeur a ainsi écoulé plus de quinze millions d’exemplaires en l’espace de seulement quelques années.

L’entreprise est alors devenue un constructeur incontournable sur le marché de l’automobile et c’est encore le cas de nos jours. La société compte en effet près de 200 000 salariés installés aux quatre coins du monde et elle a même généré un chiffre d’affaire de 136 milliards de dollars en 2011.

Depuis sa création, Ford a toujours eu le regard tourné vers l’avenir et Mark Fields a tenu à le rappeler lors de son allocution mardi dernier. C’est aussi à l’occasion de cet événement un peu particulier qu’il a annoncé son intention de se lancer sur le marché de la voiture autonome :

« Ford produira en série des véhicules capables de circuler de manière totalement autonome d’ici cinq ans », a-t-il déclaré, « Pas de volant. Pas de pédale d’accélération. Pas de frein. Un conducteur ne sera pas requis ». Le ton est donné, l’entreprise souhaite aller bien plus loin que ses concurrents.

Ford vise avant tout les entreprises de transport

Oui, mais ces véhicules autonomes ne se destineront pas aux particuliers. En réalité, Mark Fields vise avant tout les entreprises de transport.

Ford ne compte évidemment pas repartir de zéro non plus. En réalité, le géant américain s’est associé avec une entreprise très connue en Chine et en Asie : Baidu.

Les deux groupes ont ainsi investi 150 millions de dollars dans une start-up du nom de Velodyne, une start-up qui fabrique des capteurs laser utilisés pour localiser et identifier des objets.

D’autres investissements suivront dans les mois qui viennent. En attendant, le constructeur automobile a décidé de se lancer dans une vaste campagne de recrutement pour son centre de recherche situé à Palo Alto.

Le moment est donc peut-être venu de changer de carrière.