Ford va licencier 12 000 employés de ses usines européennes

Ford a annoncé le jeudi 27 juin dernier son plan de licencier 12 000 employés à travers l’Europe. Il s’agit d’un peu moins de 20 % de la totalité des effectifs européens de la société qui comptent 65 000 travailleurs.

Selon le constructeur automobile, la plupart des licenciements sont des départs volontaires et 2 000 de ces suppressions de postes impliqueront des salariés.

Voiture Ford

Crédits Pixabay

D’autre part, la société projette aussi de réduire le nombre de ses usines sur le continent européen. Ce sera d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles elle a décidé de se séparer de ces 12 000 employés. Comptant 24 usines Ford au début de l’année 2019, l’Europe n’en aura plus que 18 vers la fin de l’année 2020.

Ces fermetures toucheront des installations dans le sud du Pays de Galles et en France, ainsi que trois autres en Russie. La compagnie planifie également de vendre une usine slovaque à l’entreprise Magna.

Une restructuration large

Ford avait déjà annoncé cette décision de suppression de postes en Europe en janvier de cette année. Toutefois, le nombre de licenciements n’avait pas été dévoilé.  Les noms des usines qui allaient être fermées n’ont pas non plus été publiés.

Cette décision intervient dans le cadre d’une restructuration large des affaires de l’entreprise. Celle-ci est due aux différents événements planétaires actuels affectant le monde des affaires. On peut citer par exemple le Brexit ou encore la guerre commerciale déclarée par Donald Trump à la Chine et au Mexique.

Les projets de la compagnie

A part ces licenciements en Europe, Ford a aussi pris des décisions relatives à son business aux États-Unis. L’année dernière, la compagnie a déclaré qu’elle allait abandonner sa production de voitures légères sur le marché américain pour se consacrer aux SUV et aux camions.

Une alliance de fabrication avec le constructeur allemand Vokswagen a aussi été annoncée pour cette année par Ford. Ce deal verra Ford fabriquer certains véhicules de Volkswagen et la marque allemande manufacturera également certaines voitures de Ford. En outre, les deux sociétés seraient aussi sur le point de finaliser un contrat sur les voitures électriques et les voitures à conduite autonome.

L’évolution constante du marché oblige les constructeurs automobiles à revoir leur stratégie commerciale. De plus, l’introduction des nouvelles technologies comme les voitures électriques ou les voitures à conduite autonome fait que les entreprises doivent prendre certaines mesures pour ne pas rester à la traîne.

Mots-clés ford