Fortnite : le marché des comptes volés se monterait à un milliard de dollars

Apparemment, Fortnite est victime de son succès. En effet, comme le révèle le site Bloomberg, le célèbre jeu mobile est la cible de hackers qui vendraient des comptes volés aux joueurs pour des centaines de dollars. D’après cette source, le marché des comptes volés se monterait actuellement à un milliard de dollars.

Un rapport publié par la société de conseil et d’enquête en cybersécurité Night Lion Security a indiqué que des dizaines de milliers de comptes volés sur Fortnite sont vendus quotidiennement au marché noir. Les hackers utiliseraient un outil automatique capable de scanner 500 comptes par seconde. Cet outil vérifie si les données volées suite à l’exploitation de failles de sécurité sur d’autres plateformes peuvent déverrouiller des comptes sur Fortnite.

Ecran d'accueil de Fortnite

Crédits Pixabay

Ceci prouve qu’il est important de ne pas utiliser les mêmes mots de passe et identifiants sur des plateformes différentes.

Des comptes vendus à 200 dollars

À en croire les responsables de Night Lion Security, la vente de comptes volés sur Fortnite serait un business très lucratif. En effet, le prix d’un compte varie entre 200 et 250 dollars, comme le souligne Vinny Troia, qui est à la tête de cette société.

Selon eux, les prix de ces comptes dépendent des skins qui s’y trouvent.

« Ce costume numérique unique est ce qui rend ces comptes si précieux et est au cœur du marché souterrain de Fortnite. »

Il faut savoir que dans l’univers de Fortnite, ces items sont très recherchés et permettent aux joueurs de changer l’apparence de leur avatar.

À lire aussi : Fortnite, comment jouer à la saison 4 du chapitre 2 sur Android ?

Une solution de facilité

Pour les joueurs, l’achat de ces comptes est une solution de facilité. Vinny Troia a expliqué que la plupart des hackers revendent ces comptes à des personnes qui ne veulent « tout simplement pas consacrer 100 heures d’efforts » à acquérir des skins.

Dans son rapport, Night Lion Security a souligné l’expansion de ce marché noir qui devient de plus en plus « lucratif. »  De son côté, Epic Games Inc., le développeur de Fortnite, essaye de mettre un terme à ce business tant bien que mal.

D’après le site Bloomberg, Epic utilise toutes sortes de technologies, dont un captcha, et limite le nombre de connexions par adresse IP pour « identifier les menaces à l’instant. »

« La société bloquera de manière proactive les tentatives de connexion et prendra automatiquement des mesures pour sécuriser tous les comptes compromis que nous identifions », a déclaré Epic dans un communiqué.

À lire aussi : Tout ce qu’il faut retenir de la saison 4 du chapitre 2 de Fortnite

Mots-clés fortnite