Ils ont lancé des fouilles pour retrouver le mythique train nazi rempli d’or

Piotr Koper et Andreas Richter font la une de tous les médias polonais depuis le début de la semaine et cela n’a rien de surprenant car les deux amis se sont lancés dans une aventure assez surprenante. Ils pensent en effet avoir localisé le mythique train nazi rempli d’or et ils ont même commencé les fouilles en fin de semaine dernière, avec l’autorisation des autorités.

Hitler et ses généraux ont utilisé plusieurs trains pour déplacer leurs richesses lorsque l’armée allemande s’est retrouvée en déroute sur le front de l’ouest et sur le front de l’est.

Train d'or nazi

Des fouilles ont été lancées pour tenter de retrouver le mythique train d’or nazi.

Ils ont notamment affrété un train en 1945 en Hongrie, un train qui était censé ramener à Berlin une partie du butin volé aux Juifs lors de l’opération Margarethe.

L’Allemagne nazie a utilisé plusieurs trains pour déplacer les richesses volées aux Juifs et à ses opposants

Le convoi comptait une quarantaine de wagons renfermant des bijoux, des pierres précieuses, des tableaux de maître, des tapis persans, de l’argenterie, de la vaisselle, de la porcelaine et de l’argent, pour une valeur totale estimée à environ quatre milliards de dollars.

Le train n’a cependant jamais atteint sa destination. Il a effectivement été saisi par les troupes alliées en Autriche.

Toutefois, il ne s’agissait pas du seul train de ce genre. Pas d’après la légende en tout cas. En réalité, un second train aurait aussi disparu au printemps 1945 dans la région de Walbrzych, un train chargé d’or mais également de nombreuses oeuvres d’art.

Des biens que les nazis souhaitaient soustraire à l’Armée Rouge.

Là, vous vous demandez sans doute comment un train entier peut disparaître sans laisser de trace, non ? En réalité, selon le mythe, le train aurait été caché dans le réseau de tunnels du projet Riese.

Ce nom fait référence à un projet de construction porté par la Troisième Reich. Face à l’augmentation des raids aériens alliés, l’Allemagne nazie a effectivement lancé la construction d’un nouveau quartier général pour Hitler et ses généraux en 1943 dans les Góry Sowie. Il reposait sur pas moins de sept complexes militaires souterrains reliés par des dizaines de tunnels.

Un train caché dans la base du projet Riese ?

Le Troisième Reich n’a cependant pas eu le temps de terminer la construction de son complexe. L’Armée Rouge est effectivement arrivée dans la région quelques années plus tard, en mai 1945, et l’Allemagne nazie a fini par capituler.

D’après la légende, donc, ce fameux train serait caché dans une des innombrables galeries du complexe.

Convaincus de la véracité de la légende, Piotr Koper et Andreas Richter ont mené des recherches assez poussées afin de localiser ce fameux train. Ils ont fini par en déduire qu’il était inhumé à proximité de Walbrzych, et plus précisément dans le sud-ouest de la Pologne. Ils se sont donc rendus sur place avec un géoradar et ils ont annoncé quelques semaines plus tard avoir retrouvé le train.

Nos deux chasseurs d’or ont alors demandé aux autorités locales l’autorisation d’effectuer des fouilles dans la région et ces dernières ont fini par donner leur accord. Piotr et Andreas ont donc sonné le coup d’envoi des fouilles vendredi dernier. Aidé par une soixantaine de personnes, ils vont creuser plusieurs fossés dans la région afin de localiser le train et ses richesses.

Il faut tout de même noter que l’existence de ce train n’a jamais été prouvée. En réalité, la plupart des archéologues ne croient pas à son existence et c’est notamment le cas de Tony Pollard, un spécialiste des champs de bataille. L’Etat polonais semble être de son avis car il a choisi de ne pas accorder d’aide à nos deux chasseurs de trésors. Ces derniers ont donc du se rapprocher de plusieurs entreprises privées afin de lever les fonds dont ils avaient besoin pour leur projet.