France : la réouverture des salles de cinéma repoussée, au mieux, au 7 janvier

Comme pressenti, les salles de cinéma ne rouvriront pas le 15 décembre prochain en France. Le Premier ministre Jean Castex a donné rendez-vous aux spectateurs pour le 7 janvier 2021, date à laquelle il devrait être à nouveau possible d’assister à des projections de films.

La prise de parole de Jean Castex prévue pour le jeudi 10 décembre ne s’annonçait pas heureuse pour les secteurs du divertissement. On se souvient ainsi que le 24 novembre dernier, le président de la République Emmanuel Macron avait parlé d’un déconfinement possible à partir du 15 décembre 2020. Mais cette décision devait répondre à deux conditions bien précises.

Il était ainsi nécessaire que le nombre de contaminations à la Covid-19 par jour se stabilise autour des 5 000 unités, et le nombre d’hospitalisations quotidiennes en réanimation entre 2 500 et 3 000 personnes. Rien qu’avec de récents chiffres de contaminations qui brillaient par leur incapacité de descendre sous les 10 000, il était quasiment acquis que le tunnel allait se rallonger.

Fermeture prolongée des cinémas et théâtres : l’Académie des César s’y oppose

La conférence de presse du Premier ministre a été l’occasion de dresser un nouveau cap, celui du 7 janvier 2021. En d’autres termes, il a été décidé de garder les salles de cinéma fermées pendant un peu plus de trois semaines supplémentaires. Seulement, cette nouvelle date implique un recul de la Covid-19 en France d’ici là.

En octobre dernier, une vaste étude avait pourtant démontré que les lieux de projection publique tels que les salles de cinéma n’étaient pas propagateurs du virus. Le temps est donc désormais à la contestation, comme le rapporte AlloCiné. Le distributeur Le Pacte a interpellé sur Twitter le président de la République, le chef du gouvernement ainsi que la ministre de la Culture Roselyne Bachelot et la députée membre de commission des Affaires culturelles et de l’Éducation Aurore Bergé. Le message est simple et court : “rouvrez nos salles”.

Sur la même plate-forme, l’Académie des César s’est jointe au mouvement, en ajoutant la réouverture des salles de théâtre à la liste des doléances : “L’Académie des César se mobilise et soutient la réouverture des cinémas et des théâtres. Un monde sans culture est un monde sans avenir.”

Un point positif à ressortir de tout ça est qu’au moment des vœux pour la nouvelle année, il y a à peu près 9 chances sur 10 que l’on tape dans le juste.

Mots-clés Covid-19