En France, lancement d’un portail pour aider les parents à protéger leurs enfants du porno

Il y a un an, le gouvernement français, le CSA, les entreprises œuvrant dans le domaine des télécommunications et de l’Internet, ainsi que des groupes œuvrant pour la protection de l’enfance, ont adopté un protocole en lien avec les enfants et l’Internet. Dans ce protocole, l’un des engagements pris a été la mise en place d’un portail d’information pour les parents pour qu’ils puissent protéger leurs enfants des contenus pornographiques.

Dans le cadre de la « Journée internationale pour un Internet plus sûr » ou « Safe Internet Day », qui a eu lieu le mardi 9 février dernier, le gouvernement français a lancé officiellement le site web en question. La plateforme d’information fournit aux parents des instructions sur le fonctionnement des applications de contrôle parental, mais aussi des moyens pour les aider à « déconstruire les clichés » que les vidéos pornographiques véhiculent.

Crédits Pixabay

L’évènement a aussi été le cadre d’une campagne de communication à propos des réseaux sociaux et de certains sites web.

Les jeunes sont de plus en plus exposés à la pornographie

Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, les risques pour les jeunes de tomber sur des contenus pour adultes sont devenus très élevés.

Un sondage effectué en 2018 a révélé qu’environ un tiers des enfants de moins de 12 ans ont déjà vu des vidéos pornographiques. Ce pourcentage augmente avec l’âge car avant 15 ans, plus de 60 % sont concernés, et avant 18 ans, plus de 82 %.

D’après l’enquête, beaucoup de ces jeunes ont été choqués la première fois qu’ils ont vu des contenus pornographiques. D’autre part, le sondage a également montré à quel point les jeunes sont influencés par ces vidéos puisque 44 % des adolescents enquêtés ayant déjà eu des rapports sexuels ont déclaré avoir essayé de refaire les mêmes choses qu’ils ont vues dans des films X. Ce genre de film a aussi développé un sentiment de complexe chez certains d’entre eux.

A lire aussi : 6 raisons pour lesquelles vous allez craquer pour la nouvelle messagerie d’Infomaniak

Une précieuse aide pour les parents

Maintenant, tous les parents ayant des enfants de plus de 6 ans pouvant être volontairement ou involontairement exposés à la pornographie peuvent consulter le site jeprotegemonenfant.gouv.fr. Selon les cabinets des secrétaires d’Etat responsables de l’Enfance et des Familles et du Numérique, Adrien Taquet et Cédric O., des contenus d’éducation à la sexualité sont intégrés dans le site pour que les parents et les enfants puissent parler librement de ce sujet qui demeure encore tabou pour beaucoup de familles.

Pour Adrien Taquet, de nos jours, les enfants peuvent facilement accéder aux contenus pornographiques et les parents ne sont pas toujours conscients de la situation. Selon ses dires, certains parents se sentent démunis face à ce problème et doivent ainsi être aidés. C’est pour cela que le principal but de la mise en place du site web est de « sensibiliser les parents, de leur proposer des outils techniques, des solutions, mais sans les culpabiliser », a-t-il expliqué.

Il s’agit donc d’une bonne chose de faite en ce qui concerne la protection des jeunes enfants face aux dangers de la pornographie.