Fredonnez une chanson, Google vous donnera le titre

Qui n’a jamais connu cette horrible sensation de frustration. Un air trotte dans la tête, mais impossible de se souvenir du nom de la chanson. On fredonne alors ce morceau à des proches, mais eux aussi sont incapables d’en retrouver le titre. Des applications ont déjà tenté de répondre à la question, comme Shazam. Mais sur Shazam, il faut directement faire écouter la chanson en question pour que l’algorithme puisse en dénicher le nom. Une fonction bien utile, d’une filiale détenue par Apple, mais qui a ses limites. Et comme The Verge l’explique, Google vient de franchir un pas supplémentaire dans le domaine.

Le moteur de recherche s’enrichit d’une fonction qui risque de faire des heureux.

Crédits Unsplash

Ce dernier est désormais capable de trouver le titre d’une chanson, rien qu’en fredonnant.

Fredonnez une chanson, Google s’occupe du reste

C’est une nouvelle fonction dont se dote Google, développée par la société elle-même. Une sorte d’expansion de Shazam, qui permet de trouver le titre d’un morceau en le faisant écouter à l’application. Ici, il suffit uniquement de fredonner pour que Google donne le nom de la musique. La société se base sur un algorithme conçu par ses soins, disponible sur Android mais également iOS. Le résultat est alors donné de façon la plus précise possible avec une liste de titres potentiellement correspondants.

Pour utiliser cette fonction, il suffit de lancer l’assistant vocal Google Assistant et lui demander “Hey Google, quelle est cette chanson ?” avant de pousser la chansonnette. L’algorithme repose alors sur une méthode d’apprentissage. Dans son fonctionnement, Google “transforme ce qui est fredonné en une séquence numérique qui correspond à la mélodie de la chanson“. L’algorithme effectue alors une comparaison avec sa base de données pour répondre le plus précisément possible à la question de l’utilisateur.

Google se dote donc d’une fonctionnalité bienvenue pour son assistant vocal, sur un marché dominé par Alexa. L’intelligence artificielle d’Amazon est numéro une et présente sur bon nombre d’appareils. Google a tout intérêt à élargir ses propositions pour renforcer Google Assistant. Quant à Siri, conçu par Apple, et Bixby, de Samsung, ces assistants vocaux semblent bien derrière leurs concurrents.