Free Mobile : basculement de la 3G vers FreeWiFi pour tous (ou presque)

Free Mobile s’apprête à lancer un nouveau service qui s’adresse à tous les mobinautes profitant d‘un forfait à 15.90 € ou 19.90 €, un service plutôt sympathique puisqu’il consiste tout simplement à basculer leurs connexions 3G sur le réseau FreeWiFi. Et en toute transparence, évidemment, histoire de bien faire les choses. C’est évidemment très prometteur, mais il convient toutefois de tempérer un peu cette bonne nouvelle puisque tout le monde ne pourra malheureusement pas profiter de cette nouvelle fonctionnalité.

Free Mobile : basculement de la 3G vers FreeWiFi pour tous (ou presque)

Non, en réalité, pour profiter du basculement automatique de la 3G vers les hotspots FreeWiFi, il faudra avoir un mobile prenant en charge le protocole EAP-SIM. Concrètement et pour ceux qui ne savent pas du tout de quoi il s’agit, cette technologie permet tout simplement à une carte SIM de s’identifier sur certains réseaux sans fil. L’intérêt de la chose, évidemment, c’est que le mobinaute n’a absolument rien à faire de son côté puisque tout est directement géré chez l’opérateur. Notez d’ailleurs que tous les smartphones vendus par Free sont compatibles avec cette technologie.

Mais quel est l’intérêt de la chose pour nous ? Et bien en plus, il est multiple. Pour commencer, on pourra profiter de débits nettement plus intéressants qu’en 3G (*). En outre, il ne faut pas oublier que si les accès web proposés par Free Mobile sont illimités, l’opérateur a tout de même mis en place un “fair use” de 3 Go. Bien évidemment, les accès FreeWiFi ne seront pas compris dans le lot. Alors si vous êtes un gros consommateur de données, autant dire que cela devrait vous permettre d’économiser pas mal de bande passante.

Il faut d’ailleurs signaler que cette technologie est aussi très intéressante pour Free Mobile. En effet, le quatrième opérateur est actuellement en train d’exploser les quotas de son contrat d’itinérance. Et au final, ce n’est donc pas 1 milliard d’euros qu’il va devoir reverser à Orange mais plutôt 2 milliards. Or justement, les accès FreeWiFi vont lui permettre d’économiser par mal de bande passante, ce qui lui permettra du coup de réduire sa facture d’itinérance.

Le communiqué de presse est accessible à cette adresse.

(*) : A noter que le débit des connexions FreeWiFi est actuellement bridé mais cela ne durera pas forcément. Ma remarque est donc à prendre dans l’absolu.

Mots-clés freefree mobile