Free Mobile : forfait illimité à moins de 50 euros par mois

Nos abonnements téléphoniques mobiles coûtent cher, c’est une évidence. Payer des dizaines d’euros chaque mois pour un forfait soit disant illimité et ne même pas pouvoir l’utiliser en tethered pour surfer depuis nos bécanes, c’est profondément injuste. Et bien sûr, cela fait déjà de nombreuses années que cela dure. Toutefois, cet état de fait pourrait prochainement changer. Car en effet, un nouvel outsider s’apprête à arriver sur le marché, un outsider qui a pour habitude de casser les prix. Vous l’aurez compris, je fais bien entendu allusion à Free Mobile. Même que d’après Xavier Niel, le forfait illimité proposé pourrait coûter moins de 50 euros.

L’information date d’hier, c’est en effet à l’occasion de son long passage sur Capital que Xavier Niel a lancé quelques pistes sur les tarifs de sa prochaine offre mobile illimitée. Fidèle à son habitude, il a bien entendu commencé par dénoncer les coûts des abonnements des autres opérateurs, insistant sur le fait que ces derniers réalisent des bénéfices très importants. Il a ainsi déclaré, je cite : “Quelles sont les entreprises en France qui font plus de 30 % de marges. Même la grande distribution fait 1, 2, 3 % de bénéfices”.

Alors attention tout-de-même car ces données sont à prendre avec de pincette. Bien sûr, je ne suis pas économiste et mes connaissances en gestion des sociétés sont plus que limitées, mais les marges pratiquées par les entreprises et leurs bénéfices sont deux choses bien distinctes. Contrairement à ce que le discours de Xavier Niel peut laisser penser, on trouve en France un grand nombre de sociétés réalisant des marges identiques. Y compris les commerces que l’on peut trouver à tous les coins de rue, d’ailleurs.

Enfin, jusqu’à présent, Free n’avait avancé aucun chiffres significatifs. Désormais, on y voit un peu plus clair mais là encore le discours du PDG de la firme comprend un certain nombre de zones d’ombres. On sait que l’un des forfaits proposés par Free Mobile n’excèdera pas les 50 euros d’abonnement par mois, certes, mais on ne sait pas ce qu’il comprendra ni même s’il s’agira d’un simple forfait mobile ou bien d’un forfait plus globale comportant d’autres services de la firme. Il faut espérer que cette dernière option soit la bonne, bien sûr, mais il faudra attendre encore quelques mois pour y voir plus clair.

Rappelons également que l’offre de Free Mobile ne devrait pas débarquer avant 2012. C’est un point important, puisque vos opérateurs ne manqueront sans doute pas de vous contacter pour vous proposer des offres avantageuses mais nécessitant une période de réengagement de 12 ou de 24 mois. Certains opérateurs prennent à leur charge les frais de résiliation lorsque vous souhaitez changer de prestataire, mais rien ne dit que Free le proposera. Dans tous les cas, si je peux vous donner un conseil, c’est d’attendre un peu avant de rempiler chez votre opérateur. Après tout, si l’offre de Free Mobile vaut le coup, ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir en profiter, non ?

Via (Crédits Photo)