Free Mobile ne va pas toucher à votre 3G

Free Mobile a lancé un nouveau pavé dans la mare en début de semaine. Contre toute attente, l’opérateur a décidé d’offrir 50 Go de data en 4G à ses abonnés. Pas mal, non ? Certes, mais cette nouvelle offre a aussi suscité une certaine confusion sur les internets, notamment au niveau du quotas de “fair use” autorisé en 3G. Xavier Niel et ses associés ont donc tenu à apporter quelques précisions.

A la base, l’offre partait d’un bon sentiment. Peu d’opérateurs proposent autant de data en 4G et il suffit d’examiner les offres concurrentes pour s’en rendre compte.

Eclaircissements Free Mobile

Free Mobile a tenu à clarifier la situation au niveau de sa nouvelle offre.

En règle générale, elles sont souvent plafonnées à 2 Go ou à 3 Go de data… dans le meilleur des cas.

Tout va dépendre de votre téléphone

Jusque là, tout va bien mais l’histoire a pris une toute nouvelle tournure lorsque des abonnés ont été fouiner dans les conditions d’utilisation de l’offre. Ils se sont effectivement rendus compte que Free Mobile avait baissé le quota autorisé en 3G en le passant à 3Go.

Et attention car cela valait pour les mobiles compatibles 3G et… 4G.

Ni une, ni deux, la toile s’est enflammée et plusieurs internautes ont contacté Xavier Niel et son équipe pour leur faire part de leur mécontentement. Après tout, l’opérateur est loin de couvrir l’ensemble du territoire en 4G, hein.

Les dirigeants de la société ont évidemment tenté d’éclaircir la situation, en apportant quelques précisions.

Si vous avez un téléphone capable de se connecter en 4G, alors vous aurez bien droit à 50 Go de data en 4G ou à 20 Go en 3G. En revanche, si votre terminal n’est pas compatible avec le très haut débit mobile, alors il faudra vous “contenter” de 3 Go de data.

Voilà, au moins c’est beaucoup plus clair comme ça.

Mots-clés freefree mobile