Free Mobile : toujours à la traîne sur la 4G

L’ANFR vient de publier son dernier rapport. Le bilan est mitigé pour Free Mobile. L’opérateur est toujours à la traîne sur la 4G. Il s’en sort cependant mieux sur la 3G et également sur la 4G+.

Fondée à la fin des années 90, l’ANFR a pour mission d’assurer la planification, la gestion et le contrôle de l’utilisation de toutes les fréquences radioélectriques. Elle coordonne notamment l’implantation sur le territoire des antennes et elle veille à ce que les opérateurs du marché respectent à la lettre les conditions fixées par les autorités.

4G Free Mobile

La 4G chez Free Mobile, ce n’est pas encore ça.

Accessoirement, l’agence publie aussi fréquemment des rapports portant sur le déploiement des réseaux mobiles. Elle vient de remettre le couvert avec de nouveaux chiffres portant sur le mois de novembre.

Free Mobile peine encore sur la 4G

Encore une fois, SFR s’est montré le plus actif sur le déploiement des antennes 4G avec pas moins de 530 sites supplémentaires. Bouygues Télécom arrive ensuite avec 303 nouveaux sites, suivi de près par Orange et Free Mobile. Ces derniers ont respectivement déployé 222 et 210 nouveaux sites.

Le classement ne change pas en revanche. Bouygues Télécom arrive toujours en tête avec 10 104 sites. Orange vient ensuite avec ses 9 764 sites, suivi par SFR (9 105 sites) et Free Mobile (7 298 sites). Encore une fois, le trublion des télécoms arrive donc bon dernier.

Bon point en revanche, il a intensifié ses efforts sur la bande des 1800 MHz et il a ainsi déployé pas moins de 625 antennes durant le mois de novembre, pour un total de 3 122 antennes. C’est une bonne chose, car ces dernières vont lui permettre d’étendre sa couverture 4G et de proposer à ses abonnés de la 4G+. En parallèle, l’opérateur a aussi activé 36 antennes de plus sur la bande des antennes 700 MHz et il a reçu à la même période trente-quatre nouvelles autorisations.

Du mieux pour la 3G

Free Mobile se positionne aussi bien sur la 3G avec 465 sites supplémentaires activés sur le mois, pour un total de 8 190 sites.

Hasard ou pas, Free Mobile a également annoncé ce matin avoir intégré la Nouvelle-Zélande à son offre de roaming sur son forfait illimité. Les abonnés de l’opérateur vont donc pouvoir profiter des appels illimités sur ce territoire, mais également des SMS/MMS illimités et d’une enveloppe de 3 Go de données en 3G, à raison de trente-cinq jours par an.

Je rappelle d’ailleurs que la vente privée de l’opérateur est toujours en cours. Le forfait est en effet proposé à 2,99 € en ce moment.

Mots-clés freefree mobile