Free Mobile va facturer le hors forfait en itinérance dès cet été !

Free Mobile vient de faire une annonce de première importance. Le trublion des télécoms a en effet décidé d’apporter des changements significatifs au roaming, ou à l’itinérance si vous préférez. A comptez de cet été, il va donc facturer à ses abonnés les données consommées au-delà des 3 Go inclus dans le forfait. Et attention car tout le monde sera logé à la même enseigne.

L’opérateur compte actuellement deux forfaits à son catalogue. Le premier est assez limité et il propose uniquement les appels et les messages textes en illimité, avec quelques méga-octets de données en prime.

Changement Free Mobile

Free Mobile va facturer le hors forfait en itinérance.

La seconde offre est naturellement la plus intéressante car elle ne se limite pas aux appels.

Free Mobile ne va plus bloquer votre forfait à l’étranger

En souscrivant au forfait à 19,99 €, les abonnés peuvent en effet profiter de 50 Go de données en 4G sur l’ensemble de la France Métropolitaine en plus du reste. C’est vraiment chouette, surtout pour tous ceux qui passent beaucoup de temps sur les routes.

Mais voilà, en plus, Free Mobile propose aussi ce qu’il appelle un Pass Destination. Grâce à lui, toutes les personnes disposant de ce forfait ont le droit de passer des appels et d’envoyer des messages depuis l’étranger, à raison de 35 jours par an ! Mieux, cette option inclut en plus 3 Go de données en 3G, sans aucun surcoût supplémentaire.

Jusqu’à présent, lorsque l’abonné atteignait ce quota, son forfait se bloquait automatiquement et il ne pouvait donc plus surfer avec son téléphone.

Ce ne sera plus le cas à compter du 1er août 2016. Passée cette date, les abonnés pourront continuer à surfer mais ils devront payer la data consommée au-delà des 3 Go.

Le tarif appliqué dépendra bien évidemment de l’endroit où ils se trouvent. En Europe, par exemple, le méga-octet sera facturé 0,0057 € et cela reviendra donc à 5,70 € le giga-octet. Aux Etats-Unis, ce sera un peu plus cher avec 0,15 € le méga-octet. Contre 9,70 € pour la Chine, 18 € pour les Emirats Arabes Unis ou encore… 16 € à Andorre.

Le bon côté de la chose, c’est que le surf sera automatiquement bloqué si vous atteignez les 40 € de hors forfait. D’ailleurs, vous recevrez même un SMS pour vous prévenir.

Mots-clés freefree mobile