Free Mobile vient de fêter son quatrième anniversaire

Free Mobile a franchi un nouveau cap au début de la semaine. L’opérateur a fêté son quatrième anniversaire lundi dernier et le moment est donc bien choisi pour nous replonger brièvement dans son histoire et pour revivre ensemble les moments qui ont le plus marqué ces dernières années. Des moments qui ont eu un impact sur le marché et sur le prix de nos abonnements.

Contrairement aux idées reçues, Free Mobile n’est pas née en 2012. la société a ouvert ses portes le 14 juillet 2007 et elle avait tenté d’obtenir une licence la même année.

Anniversaire Free Mobile

Free Mobile vient de fêter son quatrième anniversaire.

Sa première candidature a été rejetée mais Xavier Niel n’a pas baissé les bras pour autant et l’ARCEP a fini par céder à ses avances deux ans plus tard, le 17 décembre 2009.

Free Mobile a obtenu ses premières fréquences en 2010

Les premières fréquences lui ont été délivrées le 12 janvier 2010 et l’offre finale a été dévoilée deux ans plus tard durant une conférence de presse mémorable organisée à Paris.

Xavier Niel avait frappé très fort à l’époque. Il avait commencé par s’en prendre vivement à ses concurrents avant de présenter ses deux forfaits sans engagement. Le plus cher est rapidement devenu une référence et ces offres ont séduit plus de 4,4 millions de clients à la fin du troisième trimestre 2012.

Face à ce coup d’éclat, les trois opérateurs concurrents ont été obligés de revoir leurs grilles tarifaires et ils ont lancé dans la foulée des forfaits illimités proposés à des prix similaires.

Ces changements ont un un profond impact sur le marché et sur la facture mobile des français. Des changements bénéfiques, bien entendu.

L’offre a beaucoup évolué au fil des années

Free Mobile a ensuite signé un accord d’itinéraire avec Orange en 2011. Il a permis à l’opérateur d’améliorer la qualité de son réseau mobile et de couvrir un plus large territoire. Depuis, l’opérateur a investi plusieurs milliards d’euros pour déployer son propre réseau et anticiper la fin de ce contrat, prévue pour 2017.

Il a pas mal fait évoluer son offre depuis. En 2013, il a notamment intégré à son forfait une offre 4G comportant 20 Go de données mais la faiblesse de sa couverture s’est rapidement retournée contre lui et il a été la cible de vives attaques de la part de ses concurrents mais également de ses abonnés.

L’opérateur a surenchérit le 1er septembre 2015 en passant le volume de données à 50 Go sur son plus gros forfait sans pour en augmenter le prix pour autant. Free Mobile a aussi étendu son Destination Pass à l’ensemble du territoire européen à la même période.

Et maintenant ? Free Mobile va désormais devoir consolider son offre pour séduire de nouveaux clients et cela ne pourra se faire que par l’amélioration de la qualité de son réseau.

Mots-clés freefree mobile