Free n’enverra pas le premier mail Hadopi

Fidèle à sa réputation, Free a décidé de ne pas se laisser faire et le fournisseur d’accès a ainsi annoncé qu’il n’enverra pas le premier mail d’avertissement prévu par la loi Hadopi. Selon la firme, le projet de loi manquerait de précision et certaines questions resteraient en suspend. Reste juste à savoir si c’est vraiment une bonne chose pour les abonnés…

Car en effet, la seule et unique question que nous devons nous poser, c’est de savoir si le fait de ne pas envoyer ce premier mail d’avertissement coupera véritablement l’herbe sous le pied de la riposte graduée. Si ce n’est pas le cas, alors la décision de Free signifie tout simplement que ses abonnés ne sauront pas s’ils font l’objet d’une enquête ou non.

Alors bien sûr, vous rétorquerez sans doute que le dernier avertissement est délivré sous la forme d’une lettre recommandée. Mais attendre d’en arriver là pour prendre les mesures qui s’imposent, c’est aussi perdre un temps précieux.

Ce qui ne veut pas dire qu’il faut suivre aveuglément les directives du dispositif Hadopi, cela va de soi…

Via (Crédits Photo)