Free & Netflix : la situation continue de s’améliorer

Netflix publie tous les mois un observatoire se focalisant sur les débits mesurés chez les différents opérateurs des marchés où est présente la société. La toute dernière édition du rapport vient de tomber.

Pour réaliser ces observatoires, le spécialiste de la SVOD applique toujours la même méthode. L’entreprise procède en effet à des mesures précises durant les heures de grande écoute et elle calcule ensuite la moyenne de débits obtenue par chaque fournisseur d’accès.

Cette moyenne est ensuite comparée à celle des autres fournisseurs présents sur le marché associé afin de générer un classement.

Free remonte la pente, mais reste dernier

Netflix a choisi de rendre ces données publiques. Chacun peut donc les consulter à sa guise en se rendant sur l’ISP Speed Index.

Très complet, le site est également mis à jour tous les mois avec les toutes dernières mesures effectuées par l’entreprise américaine.

Free, de son côté, a été considérablement malmené ces derniers mois. Depuis août 2017, les débits moyens relevés chez l’opérateur n’ont effectivement eu de cesse de s’écrouler, pour tomber à 1,39 Mbps en janvier dernier.

Fort heureusement pour les freenautes, depuis, les rapports entre les deux entreprises se sont améliorés. Free a ainsi vu ses débits augmenter progressivement durant ces derniers mois, avec une nouvelle hausse en juillet.

D’après la dernière édition du rapport de Netflix, les débits moyens constatés chez Free ont ainsi atteint les 2,86 Mbps le mois dernier.

Si l’entreprise arrive toujours en queue de peloton, cette légère hausse a au moins eu pour effet de la rapprocher de l’un de ses concurrents.

Free sur les talons de SFR

SFR, de son côté, a en effet atteint un débit moyen de 3,08 Mbps en juillet, contre 3,05 Mbps le mois précédent.

Le trio de tête ne change pas pour sa part. SFR THD arrive toujours en tête du podium avec des débits de 3,96 Mbps contre 3,88 Mbps en juin. Bouygues Télécom lui emboite ensuite le pas avec des débits moyens de 3,50 Mbps (contre 3,43 Mbps le mois précédent), suivi d’Orange.

L’opérateur historique a en effet atteint un débit moyen de 3,31 Mbps en juillet, contre 3,29 Mbps le mois précédent.

Comme on peut le voir, l’écart entre Free et ses concurrents – en dehors de SFR THD naturellement – n’est pas très significatif. C’est plutôt une bonne nouvelle pour les freenautes, qui devraient du coup être en mesure de profiter pleinement de leur abonnement.

Netflix Free

Mots-clés freenetflix