Frustré par la valeur marchande de Tesla, General Motors fait savoir que ses voitures électriques et sa technologie de conduite autonome valent beaucoup plus

Récemment, on vous rapportait que Tesla avait surpassé la valeur marchande combinée de General Motors et de Ford. Une nouvelle qui n’a apparemment pas du tout plu à General Motors qui, lors d’une récente conférence aux investisseurs qui s’est tenue à New York, a dressé une liste d’arguments pour convaincre les actionnaires potentiels d’investir dans l’entreprise.

Le constructeur automobile aurait, entre autres, fait valoir que sa stratégie de véhicules électriques et de conduite autonome valait plus que celle de Tesla. De plus, les dirigeants de GM ont partagé leurs plans d’action et ambitions pour les années à venir.

Crédits Pixabay

Selon les informations de Reuters, la capitalisation boursière de General Motors est actuellement d’environ 49 milliards de dollars, ce qui le place bien loin derrière Tesla qui, quant à lui, est valorisé à environ 130 milliards de dollars.

Pourquoi un tel écart ?

Selon Chris Susanin, cogestionnaire de portefeuille chez Levin Easterly Partners, qui détient des actions chez GM :

Le marché a mal tourné. GM devrait être la capitalisation boursière de 150 milliards de dollars, pas Tesla.

Qu’à cela ne tienne, les dirigeants de GM semblent néanmoins optimistes pour l’avenir de l’entreprise. Après l’annonce des résultats trimestriels, Dhivya Suryadevara, la directrice financière de GM, a déclaré à la presse :

Nous pensons que nous représentons une opportunité d’investissement irrésistible. Du point de vue du cours des actions, nous sommes très optimistes quant à l’avenir.

Quels sont les plans de GM pour l’avenir ?

Justement, la directrice générale de GM, Mary Barra, a restructuré les opérations de GM et a indiqué que GM déployait depuis plusieurs années des efforts afin de tendre vers un avenir avec « zéro émission et zéro accident ».

Alors que les ventes de véhicules à essence représentent et représenteront la majorité des ventes de l’entreprise aux Etats-Unis d’ici les années 2030, GM a déclaré qu’il investirait plus dans la conception de véhicules électriques et a même présenté un plan plus détaillé pour le développement des voitures électriques et autonomes lors de la journée des investisseurs.

GM veut se tailler une place dans le marché de la conduite autonome

À noter que GM dispose d’une compagnie appelée Cruise qui teste et développe la technologie automobile autonome. Certains analystes ont suggéré que GM se défasse de l’entreprise, mais la directrice financière de GM a déclaré clairement que l’entreprise n’en avait nullement l’intention, ajoutant que GM y avait investi 800 millions de dollars environ en 2019. D’autant plus que selon le PDG de Cruise, Dan Ammann, le marché de la conduite autonome pèse non moins de 8 billions de dollars.

Par ailleurs, le président de GM, Mark Reuss, a annoncé que l’entreprise dotera 22 modèles de voitures de son système de conduite Supercruise partiellement automatisé d’ici la fin de 2023. Barra a également ajouté que GM compte se procurer toute son électricité mondiale à partir de sources renouvelables dès 2040, soit 10 ans plus tôt que ce qui avait été initialement annoncé par l’entreprise.