Virgin Media victime d’une importante fuite de données

Virgin Media a récemment annoncé une défaillance de la sécurité de sa base de données marketing, exposant ainsi les données personnelles de près de 900.000 clients britanniques à des utilisateurs externes.

Selon les explications de la boîte relayées par zdnet, c’est un serveur de base de données en ligne non sécurisé qui a causé l’exposition de ces données personnelles.

Crédits Pixabay

Sur la base de notre enquête, Virgin Media pense que la base de données a été consultée au moins une fois, mais nous ne savons pas l’étendue de l’accès ou si des informations ont été réellement utilisées” explique son PDG, Lutz Schüler.

Environ 900 000 clients concernés par cette fuite

Cette fuite de données a touché près de 15 % de sa clientèle, soit près de 900 000 de ses clients pour la téléphonie, la télévision ou l’internet. Toujours selon les informations de zdnet, l’entreprise a contacté les clients concernés pour les informer de l’incident.

Les données qui ont fuité concernaient entre autres des informations personnelles tels les noms, les adresses physiques et électroniques ainsi que les numéros de téléphone, mais ne comprenaient pas des informations financières ou des mots de passe.

Il s’agirait d’une base de données marketing mal sécurisée par l’entreprise elle-même, qui reconnaît d’ailleurs son erreur et s’excuse auprès de ses clients.

Virgin Media a également averti le bureau de Commissaire de l’information et le gendarme britannique de l’information et des données.

D’autres entreprises victimes de failles de sécurité ces derniers temps

Cette fuite de données de l’opérateur britannique n’est malheureusement pas un cas isolé. L’opérateur américain T-Mobile, de son coté, a récemment été victime de piratage électronique des comptes de ses employés, qui contenaient également des informations personnelles de ses clients.

Il s’agit cette fois d’une attaque malveillante, la seconde du genre qui a affecté T-Mobile au cours des 6 derniers mois. Pour le moment, le nombre d’utilisateurs concernés n’est pas encore déterminé.

Les brèches de sécurité de ce genre peuvent coûter cher aux entreprises. En effet, les clients dont les informations personnelles se retrouvent entre les mains des « pirates » sont très exposés à des risques d’attaques de phishing ou à d’autres types menaces. Virgin Media a de ce fait informé les clients impactés par la faille de sécurité de la teneur des risques qu’ils encourent à cause de cette défaillance de sécurité.